caroncule

Voir aussi : caronculé

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Siècle à préciser) Du latin caruncula, diminutif de caro, caronis (« chair »).

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
caroncule caroncules
\ka.ʁɔ̃.kyl\

caroncule \ka.ʁɔ̃.kyl\ féminin

  1. (Anatomie) Petite excroissance charnue.
    • Caroncule lacrymale, petite éminence rougeâtre placée dans le grand angle de l’œil et formée par la réunion d’un certain nombre de follicules muqueux.
    • […] ils ont vu quelquefois, mais bien rarement, une membrane qui unissait des protubérances charnues, qu'ils ont appelées caroncules myrtiformes, mais ils soutiennent que cette membrane était contre l'état naturel. — (Georges-Louis Leclerc de Buffon, De la puberté, in Œuvres, Bibliothèque de la Pléiade, 2007, page 222.)
  2. (Zoologie) Certaines excroissances charnues qui se voient au front, à la gorge, aux sourcils des oiseaux.
    • L’oiseau possède donc un élément qui pend sous le bec : une caroncule. — (Nathalie Beaux, Le cabinet de curiosités de Thoutmosis III : plantes et animaux du « Jardin botanique » de Karnak, 1990)
  3. (Zoologie) Excroissance dure sur le bec d’une tortue, utilisé pour casser la coquille de l’œuf au moment de l’éclosion ; dent de l’œuf.

DérivésModifier

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

TraductionsModifier

Voir aussiModifier

RéférencesModifier