carrément

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Siècle à préciser) Dérivé de carré, avec le suffixe -ment.

Adverbe Modifier

carrément \ka.ʁe.mɑ̃\ invariable

  1. (Désuet) D’une manière carrée, à angles droits.
    • Les habitants se contentent de les entasser carrément et de recouvrir le tout d’un couvercle de tuiles rouges ou jaunes dont les découpures contrariées forment un feston d’un effet assez gracieux. — (Théophile Gautier, Voyage en Espagne, Charpentier, 1859)
    • Les tours, espacées entre elles de 25 à 30 mètres environ, sont cylindriques à l’extérieur, terminées carrément du côté de la ville et réunies entre elles par de hautes courtines […]. — (Eugène Viollet-le-Duc, La Cité de Carcassonne, 1888)
  2. (Très rare) De la manière de quelqu'un qui se carre.
    • Épanoui, raillard, et brutal, carrément installé, le chapeau sur la tête, dans l'impunité de sa fortune et la honte de ses pensions, il rit de tout avec l'impudeur de l'ironie et la crudité des mots. — (Edmond et Jules de Goncourt, Madame de Pompadour, chapitre IV ; G. Charpentier éditeur, Paris, 1878, page 90)
  3. (Sens figuré) (Familier)
    1. D’une manière décidée.
      • Ma femme me trompait… oh ! mais carrément ! — (Eugène Labiche, Doit-on le dire ?, 1872)
      • Eh bien, monsieur le duc, j'ai toujours remarqué au cours de ma longue carrière […] que quand on a envie d'une fille, si on y va carrément, neuf fois sur dix elle ne vous dit rien, mais si on relève tout doucement ses jupes pour regarder ce qu'il y a dessous, le plus souvent, elle vous fout en correctionnelle. — (Joseph Caillaux, Mes Mémoires, I, Ma jeunesse orgueilleuse, 1942, page 62)
      • Puis, à partir de mars 1974, appliquant « la tactique du salami » il commença à se débarrasser l’un après l’autre de la plupart de ses ministres parchamis, soit en les réaffectant à des postes de moindre importance, soit en les démettant carrément. — (Jacques Lévesque et Gilles Labelle, L'URSS en Afghanistan: de l'invasion au retrait, Éditions Complexe, 1990, page 33)
      • Les plus audacieux ont suivi au Québec une tendance qui a balayé les États-Unis et l'Europe et se sont lancés carrément dans l’aventure des cybermédias, créant des magazines ou autres hybrides des produits journalistiques traditionnels. — (Armande Saint-Jean, Éthique de l'information: fondements et pratiques au Québec depuis 1960, Presses de l'Université de Montréal, 2002, page 210)
    2. Absolument ; fermement.
      • Avec le gros Lulu et sa guitare en bois, on fait du rock-and-roll qu'est carrément pourri. — (Renaud Séchan, Ch'timi rock, 1979)
      • L'a remplacée un petit bonhomme sans un poil sur le caillou, qui m'a bombardée de questions carrément barbantes, comme mes rêves, ma vie sexuelle et j’en passe. — (Meg Cabot, Missing, tome 1 : Coup de foudre , traduit de l'anglais (USA) par ‎Luc Rigoureau, Hachette Livre, 2006, Le Livre de Poche Jeunesse, 2007, chapitre 14)
      • Enfin, si le langage de programmation des mocn n’est pas d’une grande simplicité ergonomique, celui des automates programmables – utilisant souvent la numération hexadécimale – est carrément ésotérique. — (Malglaive, Gérard. « Chapitre II. Le travail et son évolution », Enseigner à des adultes. sous la direction de Malglaive Gérard. Presses Universitaires de France, 2005, pages 49-68)
      • La validité des faits et des arguments rapportés dans de nombreux sites Web « amateurs » se révèle souvent douteuse ou carrément nulle. — (Louis Dubé, L’argument déterminant et les théories du complot, dans Le Québec sceptique, no 67, automne 2008, page 5)
      • Ils portaient ce genre de tenues, expliqua-t-il. C'était l'un des premiers groupes à avoir les cheveux longs. Pas des coupes au bol comme les Beatles, mais carrément des catogans. — (Rowan Speedwell, Illumination, traduit de l'anglais (USA) par Claire Allouch, éd. Milady Romance, 2015, chapitre 3)

SynonymesModifier

D’une manière décidée

TraductionsModifier

Interjection Modifier

carrément \ka.ʁe.mɑ̃\

  1. (Familier) Exprime une approbation évidente, incontestable ou authentique.
    • — Il faut qu'on sorte dimanche.
      Carrément !

SynonymesModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

AnagrammesModifier

Modifier la liste d’anagrammes

RéférencesModifier