FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

 Dérivé de carrer avec le suffixe -ure.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
carrure carrures
\ka.ʁyʁ\

carrure \ka.ʁyʁ\ féminin

  1. Largeur du dos à l’endroit des épaules.
    • Au moment où il obliquait vers le seuil, un homme, en manches de chemise, à tête grise et de solide carrure, apparut et le dévisagea. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 370 de l’éd. de 1921)
    • Il est plus grand que je ne le pensais en voyant sa photo, une carrure d'ours, mais il a engraissé et, s'il a toujours des bras musclés, son ventre ballotte. — (Louise Doughty, Je trouverai ce que tu aimes, Belfond, 2012)
    • Il a bien changé depuis cette époque. L’homme à la carrure athlétique que j'ai sous les yeux est bien loin de l’enfant maigrelet que j'ai croisé dans cette cour d'école. — (Anna Wendell, Défendu, Éditions Addictives, 2020, chap. 10)
  2. (Par extension) Largeur du dos d’un habit.
    • Habit trop étroit de carrure.
  3. (Musique) Répartition d’une phrase musicale en mesures égales.

SynonymesModifier

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

AnagrammesModifier

RéférencesModifier