Voir aussi : Carton

Étymologie

modifier
De l’italien cartone, issu du latin charta (« papier »).

Nom commun

modifier
Singulier Pluriel
carton cartons
\kaʁ.tɔ̃\
 
(2) Un carton d’emballage.
 
(6) Un carton pour la confection d’une tapisserie.

carton \kaʁ.tɔ̃\ masculin

  1. Papier gros et raide (plus de 224 g au mètre carré), composé parfois de feuilles collées.
    • Feuille de carton.
    • Boîte de carton.
  2. Carton-pâte qui sert à la fabrication de divers autres objets.
    • Pécuchet le coiffa d’un bonnet d’âne. Victor se mit à braire avec tant de violence et pendant si longtemps qu’il fallut enlever ses oreilles de carton. — (Gustave Flaubert, Bouvard et Pécuchet, 1881, page 372)
    • Le stade Raymond James n’accueillera que 25 000 spectateurs en chair et en os. On ajoutera 30 000 spectateurs en carton pour remplir les gradins. — (Jean St-Onge, La pandémie et les « festivités » du Super Bowl, site radio-canada.ca, 4 février 2021)
    • Moulures, bas-reliefs de carton.
    • Poupée de carton.
    • Masque de carton.
  3. Boîte, emballage fait en carton le plus souvent.
    • Un carton à chapeau.
  4. Plaque de carton qui sert de cible dans un tir. → voir faire un carton.
    • Ça y est, p'tit frère, cette fois-ci c'est pour de vrai… Fini la chasse aux pintades ! Mais pas de panique, hein, et attends bien les ordres avant de tirer, il faut que ces diables rouges soient suffisamment près. Une fois que ça sera parti, ça va être le festival de la gâchette. Tu tires, tu recharges, tu tires, etc. On va se faire un carton ! — (Philippe Morvan, Les Fils du Ciel, Calmann-Lévy, 2021, page 202)
  5. Ébauche, tracé, modèle sur du papier, d’après lesquels le peintre fait sa fresque, ou qu’on donne aux ouvriers en tapisseries pour recopier.
    • Cependant Michel-Ange ne peignit presque jamais à l’huile, et ses tableaux sont d’une rareté fabuleuse ; je croirais volontiers que c’est une composition peinte par Sébastien del Piombo d’après un carton et sur un trait de ce sublime artiste. — (Théophile Gautier, Voyage en Espagne, Charpentier, 1859)
    • Les cartons de Raphaël.
  6. (Architecture) Feuille chantournée qui sert à tracer des profils.
  7. (Imprimerie) Feuillet d’impression détachés d’une feuille entière.
    • Ce volume a tant de feuilles et un carton de quatre pages.
  8. (En particulier) Feuillet qu’on refait, à cause de quelques fautes qu’on y veut corriger ou de quelque changement qu’on y veut faire.
    • Mettre un carton à un livre.
  9. Succès.
    • Son nouveau titre est un véritable carton.
    • Sans surprise, l'Afrique du Sud s'offre un carton face à la Roumanie. — (post facebook, consulté le 17septembre → lire en ligne)
  10. Se dit de quelque chose qui est en projet, en préparation.
    • Cette réforme est dans les cartons du gouvernement depuis plusieurs mois.
  11. Accident.
  12. (Publicité) Forme courte de carton publicitaire.
  13. (Cartographie) Carte complémentaire d’une carte principale, figurant sur la même feuille et souvent établie à une échelle différente[1].
  14. Carte de bristol placée devant chaque couvert d'une table et indiquant les noms des convives.
    • Après, il y a les petites tables rondes, et, quand on a trouvé son carton, l’inquiétude d’avoir à estimer l’intensité de la contrainte à la lecture des cartons voisins. — (Philippe Delerm, Le trottoir au soleil, Gallimard, 2011, collection Folio, page 19)
  15. Se dit de quelqu'un ou de quelque chose de faux, de factice.
    • Blanche.– Hier encore, dans un salon, un petit monsieur chauve disait en parlant de vous : "C’est un commodore de carton !" — (Eugène Labiche, Doit-on le dire ?, 1872)

Dérivés

modifier

Vocabulaire apparenté par le sens

modifier

Traductions

modifier

Traductions à trier

modifier

Prononciation

modifier

Anagrammes

modifier

Modifier la liste d’anagrammes

Voir aussi

modifier

Références

modifier
  1. « Glossaire de cartographie », dans le Bulletin du Comité français de cartographie, mars-juin 1990, p. nos 123-124, Paris (2e édition), ouvrage placé sous licence CC BY-SA 4.0 et intégré au Wiktionnaire grâce à un don du Comité français de cartographie.
 

Étymologie

modifier
Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun

modifier

carton masculin

  1. Quarton, sorte de mesure.
  2. Quarteron, quatrième partie d’un livre.

Variantes

modifier

Références

modifier
  • François Raynouard, Lexique roman ou Dictionnaire de la langue des troubadours, comparée avec les autres langues de l’Europe latine, 1838–1844 → consulter cet ouvrage

Étymologie

modifier
Du français carton.

Nom commun

modifier
Singulier Pluriel
carton
\Prononciation ?\
cartons
\Prononciation ?\
 
Examples of several types of cartons for different products.
 
Egg cartons.

carton \Prononciation ?\

Prononciation

modifier
 

Étymologie

modifier
De l’italien cartone, augmentatif de carta.

Nom commun

modifier
Singulier Pluriel
carton
\kaɾˈtu\
cartons
\kaɾˈtus\

carton [kaɾˈtu] (graphie normalisée) masculin

  1. Carton.
    • ama lo carton
      il aime les jeux de cartes
  2. (Marine) Volume de cartes hydrographiques.
  3. (Imprimerie) Terme d’imprimerie.

Dérivés

modifier

Prononciation

modifier

Homophones

modifier

Références

modifier