Voir aussi : Cauri

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(1731) Du sanskrit कपर्द, kaparda, via l’hindi कौड़ी, kauri (aussi en tamoul) et l’anglais cowry (« cypréidé »). (1615) caury.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
cauri cauris
\ko.ʁi\
 
Deux cauris.
 
Répartition mondiale du cauri.
 
Des cauris comme monnaie en Chine du XVIe au VIIIe siècle av. J.-C.

cauri \ko.ʁi\ masculin

  1. (Zoologie) Petit mollusque gastéropode de la famille des cypréidés (Cypreidae), une porcelaine de l’océan Indien et de l’océan Pacifique tropicaux.
  2. (Esclavagisme) Coquille de ce mollusque. Anciennement utilisée comme monnaie en Océanie, en Asie et en Afrique, lors du commerce triangulaire.
    • Certaines des spirales des urnes de Banshan, les motifs rubanés et les hachures croisées remplissant des sortes de cercles ou les motifs en forme de sablier évoquent peut-être le maniement et le pliage des filets de pêcheur, tandis que d’autres motifs imitent manifestement la vannerie ou peut-être des tissus brodés auxquels sont attachés des cauris ; mais la signification littérale n’est jamais clairement recherchée. — (William Watson, L’Art de la Chine, 1979)
    • Au milieu de la horde un bélier recouvert de peinture rouge, les cornes enchiffonnées de soie jaune, portant autour du cou un collier de cauris, marchait vers le sacrifice, indifférent à son propre sort. — (Tito Topin, 55 de fièvre, Série noire, Gallimard, 1983, page 127)
    • Selon le cours du marché , un esclave coûtait dix huit à vingt cabêches de Bouges ou 80 000 cauris. — (Justin Fakambi, Routes des esclaves au Bénin (ex-Dahomey) dans une approche régionale, 1993)
  3. Coquille de ce mollusque, utilisée comme bijou.
    • Elle avait des tresses vertes et blanches avec des cauris comme celles de Venus et Serena Williams qui jouaient alors à Roland-Garros. — (Alain Mabanckou, Black Bazar, Seuil, 2009, page 151)

Variantes orthographiquesModifier

TraductionsModifier

HyperonymesModifier

(simplifié)

Voir aussiModifier

  • cauri sur l’encyclopédie Wikipédia  
  • money cowry sur l’encyclopédie Wikipédia (en anglais)  

RéférencesModifier