FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Du latin cavo.

Verbe Modifier

caver \ka.ve\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Creuser, miner. (sur le massif Alpin on dit chaver ou tchaver)
    • Tu sais, comme la grosse poutre, dans la salle des Bachères… Rongée, cavée par les vers… — (Michel del Castillo, Le Vent de la nuit, éditions René Julliard, 1972, troisième livre, dix-huitième chapitre)
    • Les austérités lui avaient cavé les joues.
    • Ses yeux, ses joues se cavent.
  2. (Absolument)
    • La rivière a cavé sous la pile de ce pont.
  3. (Trufficulture) Chercher des truffes.

caver transitif, se caver ou caver intransitif

  1. (Jeu) Faire mise d’une certaine quantité d’argent au jeu de brelan, de bouillotte, etc.
    • Il cava d’abord cinq louis ; on l’obligea à caver de nouveau.
    • J’ai cavé de tant.
    • Je me suis cavé d’un louis.
    • Caver au plus fort — Mettre au jeu autant d’argent que celui qui en a le plus; et (Figuré) (Familier) Porter tout à l’extrême dans les entreprises, les opinions, les suppositions, etc.
    • Caver au pire — Prévoir le plus mauvais résultat et s’y préparer.
  2. (Escrime) Ellipse de caver le corps : retirer le corps, en portant une botte et en avançant la tête.

VariantesModifier

DérivésModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

AnagrammesModifier

RéférencesModifier

Ancien occitanModifier

 

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun Modifier

caver masculin

  1. Cavalier.

RéférencesModifier

  • François Raynouard, Lexique roman ou Dictionnaire de la langue des troubadours, comparée avec les autres langues de l’Europe latine, 1838–1844

AnglaisModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
caver
\keɪ.və(r)\
cavers
\keɪ.və(r)z\
 
A caver.

caver

  1. (Sport) Spéléologue.

SynonymesModifier

  1. spelunker

Voir aussiModifier

  • caver sur l’encyclopédie Wikipédia (en anglais)