Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Siècle à préciser) → voir ceinture et -on

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
ceinturon ceinturons
\sɛ̃.ty.ʁɔ̃\

ceinturon \sɛ̃.ty.ʁɔ̃\ masculin

  1. Sorte de ceinture faite ordinairement de cuir à laquelle on suspend un sabre, une épée, un couteau de chasse.
    • Des militaires venaient s’adosser aux arbres, les pouces dans le ceinturon. — (Paul Adam, Chair molle, 1885)
    • Les deux travailleurs essuyèrent leurs visages trempés, réendossèrent leurs tuniques, bouclèrent leurs ceinturons, […]. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, p. 357 de l’éd. de 1921)
    • Le garde-chiourme parlait à une voisine. Son képi à visière carrée, son ceinturon, son dolman noir et son pantalon bleu, à passepoil jonquille, provoquaient dans la rue une grandissante curiosité. — (Francis Carco, Brumes, Éditions Albin Michel, Paris, 1935, page 169)
  2. (Par extension) Sorte de large ceinture de cuir, en vogue à la fin du XXe siècle.
    • Comme un garçon j’ai les cheveux longs
      Comme un garçon je porte un blouson
      Un médaillon, un gros ceinturon, comme un garçon.
      — (Jean-Jacques Debout, R. Dumas, Comme un garçon, 1968)

DérivésModifier

TraductionsModifier

RéférencesModifier