FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Du latin Celticus → voir Celte et -ique.

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
celtique celtiques
\sɛl.tik\

celtique \sɛl.tik\

  1. Qui appartient, qui est relatif aux Celtes, à leurs traditions, à leur langue, le celte.
    • Le département du Doubs était occupé, pendant la période celtique, par les Séquanes, qui formaient une des plus puissantes confédérations de la Gaule […]. — (Adolphe Joanne, Géographie du département du Doubs, Hachette, 1878, p.16)
    • Le crâne morvandeau, en définitive, semble trouver son indice moyen de largeur vers 84, ce qui le classe, sous ce rapport, avec les autres populations du type celtique. — (Hovelacque & Hervé, Crâne morvandeau, dans la Revue anthropologique, F. Alcan, 1893, page 163)
    • Les Bretons, ces émigrants celtiques venus de Grande-Bretagne au Ve siècle de notre ère, avaient ramené en Armorique une langue très analogue à ce parler gaulois que d'ailleurs employait encore à cette époque, la population d'Auvergne. — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
    • Les consonnes subissent dans les langues celtiques divers traitements linguistiques dont la lénition interne. Ainsi les noms Péron, Pédron, Pezdron et Pezron sont tous des variantes d’un nom latin initial Petronem. Hormis le premier nom, les autres sont des archaïsmes. — (Albert Deshayes, Les noms de famille bretons, dans Revue française de Généalogie, N) spécial Noms de familles, 2e sem. 2010, note p.47)

DérivésModifier

SynonymesModifier

TraductionsModifier

Nom commun Modifier

Invariable
celtique
\Prononciation ?\

celtique \sɛl.tik\ masculin

  1. Langues celtiques.

VariantesModifier

DérivésModifier

PrononciationModifier