cenne noire

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Déformation par prononciation populaire du mot cent « centième de dollar ».
La pièce canadienne de 1 cent est en fait de teinte cuivrée lorsqu'elle est neuve et devient brune après un an ou deux. Ensuite, elle continue de foncer avec le temps. Toutefois, le terme cenne noire ne fait aucunement référence à l'âge de la pièce.

Locution nominale Modifier

Singulier Pluriel
cenne noire cennes noires
\sɛn nwɑʁ\

cenne noire \sɛn nwɑʁ\ féminin

  1. (Numismatique) (Québec) Pièce d'un cent.
    • Il a un pot plein de cennes noires.
    • L'irresponsabilité, ça se paye! Je refuse de donner une cenne noire pour sortir du trou ces jeunes qui ne veulent pas assumer les conséquences des risques encourus. Les personnes qui donnent de l'argent pour ces causes indéfendables sont les dindons de la farce. — (Cyberpresse, 29 novembre 2006)
    • La dernière heure de la « cenne noire » est venue. L'abandon définitif de la pièce d'un cent permettrait d'économiser 130 millions par année au Canada, mais libérerait surtout nos poches et nos fonds de tiroirs d'un poids inutile, estime une étude économique. — (Le Devoir, 16 février 2007)
    • L’abolition de la "Cenne noire" ferait en sorte que les commerces en profiteront pour arrondir leurs prix à la hausse et non à la baisse, c’est encore le citoyen ordinaire qui sera perdant. — (P.Dufresne, 16 décembre 2010)

SynonymesModifier

Variantes orthographiquesModifier

  • cent noir masculin (Rare)
Imaginez le party : 30 millions de personnes en train de rouler des cents noirs en famille! Qui a dit que le Canada était un pays ennuyeux? — (Le Devoir, 17-18 février 2007)

Apparentés étymologiquesModifier

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

PrononciationModifier

Voir aussiModifier