Voir aussi : Cerbère

Français modifier

Étymologie modifier

Antonomase de Cerbère.

Nom commun modifier

Singulier Pluriel
cerbère cerbères
\sɛʁ.bɛʁ\
 
Armoiries avec un cerbère (sens héraldique)

cerbère \sɛʁ.bɛʁ\ masculin

  1. (Mythologie) Gardien sévère, par allusion au chien à trois têtes qui, selon la fable, gardait la porte des Enfers.
    • L’huis réservé s'ouvrit et le cerbère chargé de le garder sourit à Pibrac qui ne lui ménageait pas les gratifications […]. — (Fortuné du Boisgobey, Double-Blanc, Paris : chez Plon & Nourrit, 1889, p. 185)
    • — Montrez-moi vos papiers ! dit le cerbère, un Tatar colossal. — (Guillaume Apollinaire, Les Onze Mille Verges, chapitre III)
  2. (Québec) (Sport) Gardien de but, surtout au hockey.
  3. (Héraldique) (Rare) Meuble représentant l’animal mythologique du même nom dans les armoiries. Il est généralement représenté avec deux têtes tournées à dextre, la troisième contournée, chacune la gueule béante. Une tête de serpent orne l’extrémité de la queue et est orientée à senestre. Il suit les principes de blasonnement des quadrupèdes. À rapprocher de chien, goupil, levrette, lévrier, loup et renard.
    • Écartelé : au 1er d’or à la grappe de raisin de pourpre feuillée d’une pièce de sinople, au 2e d’azur à la barque catalane d’argent voguant sur une mer d’azur, au 3e d’azur au cerbère d’or, au 4e d’or à quatre pals de gueules, qui est de la commune de Cerbères des Pyrénées-Orientales — (→ voir illustration « armoiries avec un cerbère »)

Traductions modifier

Prononciation modifier

Anagrammes modifier

Modifier la liste d’anagrammes

Références modifier

Voir aussi modifier