cessez-le-feu

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Composé de cessez, le et feu.

Nom commun Modifier

Invariable
cessez-le-feu
\sɛ.se l(ə) fø\

cessez-le-feu \sɛ.se l(ə) fø\ masculin

  1. (Militaire) En guerre, une interruption des hostilités.
    • Le Président a qualifié d’« hypothétique » la possibilité de démilitariser Quemoy et Matsu en échange d'un cessez-le-feu, néanmoins il a reconnu que c'était théoriquement envisagé par la diplomatie américaine. — (L'Année politique, économique et sociale en France : 1958, Presses Universitaires de France, 1958, p. 440)
    • De la trêve au cessez-le-feu, jusqu’à la paix— (Courrier International Nº 804 du 30 mars au 5 avril 2006)
    • Depuis le cessez-le-feu d’août 2014, Israël a ouvert le feu contre la bande de Gaza en « au moins 696 occasions », a déclaré le 11 septembre 2015 Tobias Ellwood, vice-secrétaire d’État aux Affaires étrangères et au Commonwealth, qui citait des chiffres en provenance de l’agence des Nations unies. — (700 attaques israéliennes sur Gaza depuis le « cessez le feu » de 2014, agencemediapalestine.fr, 30 septembre 2015)

SynonymesModifier

  • armistice marque officiellement la fin d’un conflit, un cessez-le-feu peut être temporaire et de courte durée.
  • trêve

Apparentés étymologiquesModifier

TraductionsModifier

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

PrononciationModifier

Voir aussiModifier