châtaigneraie

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(1538) Du moyen français chastaigneraye[1].
Synchroniquement, dérivé de châtaignier avec le suffixe -eraie[1].

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
châtaigneraie châtaigneraies
\ʃa.tɛɲ.ʁɛ\

châtaigneraie \ʃa.tɛɲ.ʁɛ\ féminin

  1. (Biogéographie, Écologie) Population naturelle ou plantée de châtaigniers.
    • Le Châtaignier est-il spontané ? En tout cas les formes de régression de la Châtaigneraie sont très voisines de celles de la Chênaie de Chêne-rouvre. — (Henri Gaussen, Géographie des Plantes, Armand Colin, 1933, p.159)
    • C’était une coutume à Chaminadour dans ce temps-là que ceux qui possédaient une châtaigneraie louassent pour l’année à un indigent chacun des châtaigniers qui la composaient. — (Marcel Jouhandeau, Chaminadour, Gallimard, 1941 et 1953, collection Le Livre de Poche, page 61.)
    • Quelquefois, nous partions toutes trois à travers les châtaigneraies chercher des champignons. — (Simone de Beauvoir, Mémoires d'une jeune fille rangée, 1958)
    • La démarche légère, l’enfant repartit et descendit la colline vers la châtaigneraie. — (Genjirō Yoshida, La Femme de Seisaku, traduit par Hiroto Kano et Ana Lazarée, édition Stalker, 2007, page 31)
  2. Forêt fruitière constituée de châtaigniers plantés.

TraductionsModifier

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

RéférencesModifier

  1. a et b « châtaigneraie », dans TLFi, Le Trésor de la langue française informatisé, 1971–1994 → consulter cet ouvrage