chélicère

Voir aussi : chélicéré

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Date à préciser) Du grec ancien χηλή, khêlế (« pince ») et κέρας, kéras (« corne »).

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
chélicère chélicères
\ke.li.sɛʁ\
 
Trois sortes de chélicères.

chélicère \ke.li.sɛʁ\ masculin ou féminin (l’usage hésite)

  1. Appendice buccal caractéristique des arthropodes chélicériformes : les arachnides; mérostomes et les pycnogonides.
    • Les chélicères portent des glandes à venin. — (Christian Guilleaume, Les Invertébrés, De Boeck Éducation, 2008, page 10)

NotesModifier

Les deux genres sont en concurrence dans la littérature et sur le Web. Le genre féminin semble toutefois majoritaire sur l’ensemble de ce corpus[1]. Les dictionnaires donnent ce mot soit au féminin[2][3][4][5][6][7], soit au masculin[8][9]. L’Académie française a nouvellement introduit le mot dans sa dernière édition avec le genre féminin[10].

SynonymesModifier

DérivésModifier

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

ParonymesModifier

Voir aussiModifier

RéférencesModifier

  1. Recherche réalisée en 2010 grâce aux moteurs de recherche Google et Google livres.
  2. Le Grand Robert de la langue française, Le Robert, 2005-2008 (version de démonstration)
  3. Le Grand Dictionnaire terminologique, Office québécois de la langue française (chélicère)
  4. « chélicère », dans Émile LittréDictionnaire de la langue française, 1872–1877 → consulter cet ouvrage
  5. Alexandria, 2009 Memodata, dictionnaire.sensagent.com, (chélicère)
  6. Dictionnaire Mediadico, 1987-2010 → consulter cet ouvrage
  7. Larousse encyclopédique en couleurs, 1977, donne le genre féminin. Le Petit Larousse illustré de 2011, donne le genre masculin.
  8. « chélicère », Larousse.fr, Éditions Larousse 2009
  9. Reverso (dictionnaire.reverso.net), Synapse, Softissimo, 2007 → consulter cet ouvrage
  10. « chélicère » sur le site de l’Académie Française