Étymologie

modifier
Dérivé de cher avec la désinence -ir.

chérir transitif 2e groupe (voir la conjugaison)

  1. Aimer tendrement.
    • Chérir ses enfants, ses amis. Chérir sa patrie. Image chérie.
  2. (Par extension) (Avec un nom de chose pour complément) Être tendrement attaché à ; se complaire dans.
    • Dieu se rit des hommes qui se plaignent des conséquences alors qu’ils en chérissent les causes. — (Bossuet, Extrait d’un Sermon)
    • La musique, elle aussi, d'un accordéon dans les bals, ou d'un orchestre piaulant sa rengaine exotique dans les lieux de plaisir, ou d'un monumental piano mécanique, dans un décor de glaces et de femmes nues, m’est délicieuse à chérir. — (Francis Carco, L’Amour vénal, Éditions Albin Michel, Paris, 1927, page 16)
    • N’ayez pas peur de l’ennui, au contraire, recherchez-le, chérissez-le. — (Richard Martineau, Le monde avant le cellulaire, Le Journal de Québec, 17 avril 2023)

Dérivés

modifier
Antoine de RivarolDictionnaire classique de la langue française, 1827 indique: Chérir dit beaucoup plus qu’aimer. Les amants s’aiment, puis se quittent ; les époux se chérissent pour la vie.

Synonymes

modifier

Traductions

modifier
Traductions à trier
modifier

Prononciation

modifier

Anagrammes

modifier

Modifier la liste d’anagrammes

Références

modifier