Étymologie

modifier
Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom propre

modifier

chamar \Prononciation ?\

  1. Membre d’une des communautés intouchables de l’Inde.
    • Si, au nom de l’inculturation, il faut réintroduire chez les chrétiens de Bettiah des pratiques qu’ils ont délaissées en devenant catholiques (par exemple le fait d’enlever ses chaussures pour entrer dans un lieu de culte), il faut, dans le même temps, christianiser les Chamar, c’est-à-dire les déshindouiser (par exemple faire cesser leur culte des ancêtres), mais sans pour autant les désindianiser ! — (Jackie Assayag, Gilles Tarabout, Alterity and identity, 1997, page 251)

Anagrammes

modifier

Modifier la liste d’anagrammes

Voir aussi

modifier
  • chamar sur l’encyclopédie Wikipédia  , page à laquelle du texte a été emprunté.

Nom commun

modifier

chamar \Prononciation ?\

  1. Variante de zamar.

Références

modifier
  • Augustin Chabo, Dictionnaire basque, français, espagnol et latin : d’après les meilleurs auteurs classiques et les Dictionnaires des Académies française et espagnole, 1811-1858, pages 84 et 207.

Étymologie

modifier
Du latin clamare → voir llamar en espagnol.

chamar \ʃɐ.mˈaɾ\ (Lisbonne) \ʃa.mˈa\ (São Paulo) transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Appeler.
  2. Nommer.
    • Aos catorze anos, Kostia, a quem chamam o Gato, já esteve detido numa colónia penitenciária para menores, por assalto à mão armada. — (Emmanuel Carrère, traduit par Manuela Torres, Limonov, Sextante Editora, Porto, 2012)
      À quatorze ans, Kostia qu’on surnomme le Chat a déjà séjourné pour vol à main armée dans une colonie pénitentiaire pour mineurs.
  3. Invoquer.
  4. (Pronominal) S’appeler.
    • A história começa na primavera de 1942, numa cidade na margem do Volga, que se chamava Rastiapino e que depois de 1929 passou a chamar-se Dzerjinsk. Este novo nome presta homenagem a Félix Dzerjinski, bolchevique da primeira hora e fundador da polícia política (...) — (Emmanuel Carrère, traduit par Manuela Torres, Limonov, Sextante Editora, 2012)
      L’histoire commence au printemps 1942, dans une ville des bords de la Volga qui s’appelait Rastiapino avant la Révolution et depuis 1929 s’appelle Dzerjinsk. Ce nouveau nom rend hommage à Félix Dzerjinski, bolchevik de la première heure et fondateur de la police politique (...)
  • Cette forme est celle de l’infinitif impersonnel, de la première et de la troisième personne du singulier de l’infinitif personnel, ainsi que de la première et de la troisième personne du singulier du futur du subjonctif.

Synonymes

modifier

Dérivés

modifier

Prononciation

modifier

Références

modifier