chambre de ménage

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Date à préciser) De chambre, et ménage dans le sens de « demeure, séjour ».

Locution nominale Modifier

chambre de ménage \ʃɑ̃bʁ də menaʒ\ féminin

  1. (Suisse) (Vieilli) Pièce d’une habitation où l’on vit habituellement, servant entre autres aux loisirs, aux relations sociales.
    • En conséquence il nous était plus facile, et plus agréable aussi, de nous tenir à l’écart dans la chambre de ménage où nous avions repris nos jeux ordinaires, ou de retrouver les dehors où une belle neige peut-être nous attendait. — (Histoire de la Vallée de Joux — Les grandes figures combières d’autrefois – 29. Antoine Capt, fabricant de jouets au Bas-du-Chenit, in: Archives culturelles de la Vallée de Joux (http://www.histoirevalleedejoux.ch), publié le 3 juillet 2011)
    • J’imaginais son intrusion, un soir, après le souper, dans la chambre de ménage, où Madame aurait vivement retiré son tablier. — (Pierre Siegenthaler, La première fois et autres nouvelles, L’Âge d’homme, 1996, p. 29)
    • Le moulin de La Mort brûla le 12 avril 1893, jour où Constance Chapatte et son fils Joseph, étaient venus visiter sa belle-sœur Elisa Court-Robert résidente au moulin avec son fils Justin. Un retour de flamme dans le fourneau en fonte de la chambre de ménage avait bouté le feu à une paroi en bois. — (Le moulin de la Mort (ruines) – Les Bois, Syndicat d'initiatives des Franches-Montagnes)

SynonymesModifier