champ du cinabre

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Calque du chinois 丹田, dāntián, lui-même composé de , dān (« cinabre ») et de , tián (« rizière, champ »). Sans doute en raison de l’utilisation du cinabre dans l’alchimie chinoise, en particulier taoïste.

Locution nominale Modifier

Singulier Pluriel
champ du cinabre champs du cinabre
\ʃɑ̃ dy si.nabʁ\

champ du cinabre \ʃɑ̃ dy si.nabʁ\ masculin

  1. (Philosophie) Un des trois points du corps humain où, selon les croyance ésotériques chinoises et japonaises, se concentre l’énergie vitale appelée qi.
    • C’est pourquoi la médecine chinoise divise le corps humain en trois régions ou « champs du cinabre », à savoir : le cerveau (« Palais du Nirvana »), le cœur (« Palais Ecarlate »), le bas du nombril (« champ du cinabre inférieur »). — (L. Schlosser, L’art ancien de guérir, 1984, ISBN 9782704803507, p. 51)

SynonymesModifier

HyponymesModifier

Quasi-synonymesModifier

TraductionsModifier

Voir aussiModifier

  • Dantian sur l’encyclopédie Wikipédia