chandail bedaine

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

 Composé de chandail et de bedaine.

Locution nominale Modifier

Singulier Pluriel
chandail bedaine chandails bedaines
chandails bedaine
\ʃɑ̃.daj bə.dɛn\

chandail bedaine \ʃɑ̃.daj bə.dɛn\ masculin

  1. (Canada) Chandail féminin dont les manches sont courtes, habituellement porté l’été et qui laisse paraître une grande partie du ventre, dont le nombril.
    • Ça hurle dans les magasins de vêtements pour ados comme dans leur sang, jusque dans la rue, pour les racoler : les corps de cet âge-là brûlent de se vêtir pour se dévêtir avec d’autres, et prennent de l’avance en ne se vêtant qu’à demi. La mode a compris cela : voyez le pantalon à demi baissé du gars, le chandail bedaine de la fille. — (François Hébert, Dans le noir du poème : les aléas de la transcendance, Fides, 2007, page 105)
    • À l’opposé, la seconde est clairement de son temps : jupe courte, chandail bedaine, bracelets clinquants, gomme à mâcher, maquillage, espadrilles. Toutes deux paraissent pourtant déguisées : pas encore adultes, encore un peu enfants. — (Jeu, Josette Féral/Éditions Quinze, 2009, no 130, page 11)
    • Les jeans délavés […], les chandails bedaines, les leggings ou les pantalons fuseaux. Plutôt mourir que de porter ces choses à nouveau. Exception faite des leggings qui reviennent cette année. — (L'Actualité, 2006, no 31, page 80)
    • Les pantalons cargos genre la fourche aux genoux, les chandails bedaine, la démarche de Slinky : rien de cela ne révèle ce qu’il y a sous la casquette, palette en avant, sur le côté ou vers l’arrière. — (L. Jacques Ménard & ‎Denis Beauregard, Si on s'y mettait…, Éditions Transcontinental, 2008, page 69)

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier