FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

 Dérivé de changer avec le suffixe -eur.

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin changeur
\ʃɑ̃.ʒœʁ\

changeurs
\ʃɑ̃.ʒœʁ\
Féminin changeuse
\ʃɑ̃.ʒøz\
changeuses
\ʃɑ̃.ʒøz\

changeur \ʃɑ̃.ʒœʁ\

  1. (Vieilli) Qui est changeant.
    • Oh ! méfiez-vous, non pas de votre cœur qui est bon, mais de votre humeur qui est légère et changeuse; […]. — (Gérard de Nerval, « Desiderata », lettre 4, dans la Revue de Paris, 1er janvier 1855, tome 24, Paris, p. 809)
    • Je crois qu’t’es coqueteuse,
      C'est-à-dire enjôleuse, et changeuse, et menteuse.
      — (Gustave de Saint-Jal, « Marguerite, ou il ne faut pas courir deux lièvres à la fois », scène 2, dans le Musée des familles: lectures du soir, 2e série, tome 8, 1850-1851, Paris, p. 83)
  2. (Technique) Qui fait changer.
    • Une cause de mauvais fonctionnement : faible et sans sélectivité, dans les récepteurs utilisant une lampe changeuse de fréquence est la non-oscillalion de celle-ci. — (« Vérification de l'oscillation dans une lampe changeuse de fréquence », dans L’Électricien; revue internationale de l'électricité et de ses applications, 1940, p. 71)
  3. (Plus rare) Qui fait le change de monnaie.
    • […], il n'y aurait même probablement pas besoin d'aller chercher des machines en Amérique, car nous croyons savoir qu'un constructeur français étudie en ce moment une caisse encaisseuse et changeuse destinée aux magasins, mais qui s'appliquerait tout aussi bien dans les tramways. — (Jacquin, « Les tramways où l'on paie en entrant », dans La Nature : revue des sciences, 1910, p. 342)
    • Le change de ces devises doit donner lieu impérativement à l'établissement et à la délivrance par le guichet changeur, d'un bordereau de change que le touriste étranger doit conserver pendant toute la durée de son séjour au Maroc pour la reprise éventuelle du reliquat de ces dirhams comme indiqué ci-après. — (M'hammed Kettani, La banque au Maroc: opérations bancaires courantes et spécialisées, Maroc, 2001, p. 101)

Nom commun 1 Modifier

Singulier Pluriel
changeur changeurs
\ʃɑ̃.ʒœʁ\
 
Le changeur et sa femme

changeur \ʃɑ̃.ʒœʁ\ masculin (pour une femme on dit : changeuse)

  1. (Économie) Personne qui fait le commerce du change des monnaies.
    • Devant l'affluence des pèlerins, le cours du zouz ou la taxe du change devait naturellement s'élever; il n'était pas difficile aux changeurs occupant la place de se liguer dans une sorte de trust à la hausse. La foule subissait leurs conditions exorbitantes ; […]. — (Marie Benoît Schwalm, La vie privée du peuple juif à l'époque de Jésus-Christ, Librairie V. Lecoffre, 1910, p. 379)
    • Et sur les tables
      Du changeur, tu n’as rien que de trouble à produire,
      Comme ces grandes monnaies de fer
      Exhumées par la foudre.
      — (Saint-John Perse, Exil, 1942)
    • Lorsque le changeur manuel est une personne morale, la Commission bancaire peut décider que ses dirigeants de droit ou de fait seront tenus solidairement au paiement de la sanction pécuniaire prononcée — (Légifrance)

SynonymesModifier

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

TraductionsModifier

Nom commun 2Modifier

Singulier Pluriel
changeur changeurs
\ʃɑ̃.ʒœʁ\

changeur \ʃɑ̃.ʒœʁ\ masculin

  1. (Technologie) Appareil permettant l’échange d’un billet ou de pièces contre d’autres pièces.

Voir aussiModifier

  • changeur sur l’encyclopédie Wikipédia  

RéférencesModifier