FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Du participe présent du verbe chanter.

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin chantant
\ʃɑ̃.tɑ̃\

chantants
\ʃɑ̃.tɑ̃\
Féminin chantante
\ʃɑ̃.tɑ̃t\
chantantes
\ʃɑ̃.tɑ̃t\
 
Coq chantant (sens héraldique)

chantant masculin

  1. Qui a des intonations mélodieuses, musicales.
    • Je trouve sa voix chantante plutôt agréable.
    • À l’oral, l’espéranto fait penser à l’espagnol ou à l’italien, à cause de son ton mélodique chantant et de ses très nombreuses terminaisons en a et en o. À l’écrit, avec ses accents circonflexes, il fait un peu penser au tchèque ou au serbo-croate. — (Foire aux questions de www.esperanto.qc.ca)
  2. Qui se chante facilement.
    • Air chantant. Musique chantante.
  3. Qui est propre à être mis en chant.
    • Vers chantants, paroles chantantes
  4. Qui manque de naturel, car les intonations se rapprochent du chant, en parlant d’une déclamation au théâtre.
  5. l’on chante, qui comporte des chansons, en parlant d’une manifestation.
    • Ils vous diront aussi qu'on appelle « Montmartre » dans la conversation courante un boulevard extérieur semé de cafés chantants. — (Pierre Louÿs, La ville plus belle que le monument, dans Archipel, 1932)
    • De nombreuses animations chantantes et dansantes auront lieu en marge du marathon pour soutenir les sportifs courageux. — (Journal Metro, édition Paris, n° 928 du 7 avril 2006)
  6. (Héraldique) Se dit du coq qui est représenté le bec ouvert, la tête légèrement relevée comme s'il chantait.
    • D’azur, semé de fleurs de lys d’or, au coq chantant et hardi d’argent couronné et membré de gueules, brochant sur le tout, qui est de Dormans → voir illustration « coq chantant »
  7. (En particulier) Qui caractérise l'accent du Midi de la France, notamment occitan, catalan et corse, pour un habitant de la moitié nord.
    • L'éclat des voix, la sonorité des noms et cet accent chantant qui déplaît aux gens du Nord, mais qui a longtemps charmé les oreilles méridionales, tout cela nous rappelle les mélopées doriques et résonne comme des échos de la Grèce. Les figures surtout ont gardé l'empreinte des nobles origines : ce sont des Grecques que les Arlésiennes. — (Villamus, La Revue politique et littéraire : revue des cours littéraires, 2e série, tome XVIII, 31 janvier 1880, page 728)

AntonymesModifier

Accent :

TraductionsModifier

Forme de verbe Modifier

Voir la conjugaison du verbe chanter
Participe Présent chantant
Passé

chantant \ʃɑ̃.tɑ̃\

  1. Participe présent de chanter.
    • Une femme à laquelle tout obéit chante toujours ; aussi Jacquotte riait-elle, rossignolait-elle par les escaliers, toujours fredonnant quand elle ne chantait point, et chantant quand elle ne fredonnait pas. — (Honoré de Balzac, Le Médecin de campagne, 1833, édition de 1845, chapitre premier)

PrononciationModifier

RéférencesModifier

Ancien françaisModifier

Adjectif Modifier

Nombre Cas Masculin Féminin Neutre
Singulier Sujet chantanz chantant chantant
Régime chantant
Pluriel Sujet chantant chantanz
Régime chantanz

chantant \tʃãn.tãnt\

  1. Qui chante.

Forme de verbe Modifier

chantant \tʃãn.tãnt\

  1. Participe présent de chanter.

GalloModifier

Forme de verbe Modifier

chantant \Prononciation ?\ (graphie ABCD)

  1. Participe présent de chanter.

RéférencesModifier

  • Régis Auffray, Chapè Chapiao, Rue des Scribes, 2007, page 132