chantilly

Voir aussi : Chantilly

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Par ellipse) De crème chantilly, inventée, dit-on, par François Vatel en 1671 au château de Chantilly, demeure des princes de Condé ; antonomase du toponyme.

Nom commun Modifier

(orthographe traditionnelle)
Singulier et pluriel
chantilly
\ʃɑ̃.ti.ji\
(orthographe rectifiée de 1990)
Singulier Pluriel
chantilly chantillys
\ʃɑ̃.ti.ji\
 
Gelée recouverte de chantilly.

chantilly \ʃɑ̃.ti.ji\ féminin

  1. (Cuisine) Crème fouettée, légèrement sucrée et vanillée.
  2. (Dentelle) Type de dentelle.
    • Puis, ayant encore un quart d’heure à tuer, elle contenta un ancien désir, elle s’assit pour coudre une petite dentelle, une imitation de chantilly, à sa blouse de travail, cette blouse noire qu’elle finissait par trouver trop garçonnière, pas assez femme. — (Émile Zola, Le Docteur Pascal, G. Charpentier, 1893)
    • Fernande annonça que si elle se mariait ce ne serait qu’en grand deuil. Monsieur de C. ne s’émut pas pour si peu :
      – Quoi chère amie ?... Du chantilly noir ?… Ce sera ravissant.
      Fernande renonça à cette velléité.
      — (Marguerite Yourcenar, Souvenirs pieux, 1974, collection Folio, page 341)
  3. (Par extension) Kitsch, symbole d’un excès de richesse, d’ornementation.
    • Voici donc un film croulant sous les toilettes, le champagne, les violons tsiganes, passant d’une demeure classée à une autre. Sous la chantilly, court pourtant un poison violent, une potion amère. La fin de la jeunesse, la fin des plaisirs, de l’insouciance, d’une certaine forme d’utopie. — (Jacques Mandelbaum, « À Berlin, un grand film en costume de Frears et une fiction documentée de Bouchareb », Le Monde, 10 février 2009)

SynonymesModifier

DérivésModifier

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

TraductionsModifier

Nom commun 2Modifier

chantilly \ʃɑ̃.ti.ji\ masculin

 
Un chantilly.
  1. Race de chat, originaire des États-Unis, à queue en panache et à poil mi-long.

NotesModifier

En biologie, le genre, premier mot du nom binominal et les autres noms scientifiques (en latin) prennent toujours une majuscule. Par exemple : Homme moderne : Homo sapiens, famille : Hominidae. Quand ils utilisent des noms en français, ainsi que dans d’autres langues, les naturalistes mettent fréquemment une majuscule aux noms de taxons supérieurs à l’espèce (par exemple : les Hominidés, ou les hominidés).
Un nom vernaculaire ne prend pas de majuscule, mais on peut en mettre une quand on veut signifier que l’on parle non pas d’individus, mais de l’espèce (au sens du couple genre-espèce), du genre seul, de la famille, de l’ordre, etc.

SynonymesModifier

TraductionsModifier

HyperonymesModifier

(simplifié)

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

RéférencesModifier