Voir aussi : charbon-de-terre

Français modifier

Étymologie modifier

→ voir charbon et terre. Par opposition au charbon obtenu par combustion du bois.

Locution nominale modifier

Singulier Pluriel
charbon de terre charbons de terre
\ʃaʁ.bɔ̃ də tɛʁ\

charbon de terre \ʃaʁ.bɔ̃ də tɛʁ\ masculin

  1. (Vieilli) Charbon minéral, extrait des mines.
    • J’étais tellement troublé que je ne sais trop comment la porte à laquelle le policeman avait frappé nous fut ouverte, mais à partir du moment où nous fûmes entrés dans une vaste pièce qu’éclairaient une lampe et un feu de charbon de terre brûlant dans une grille, mes souvenirs me reviennent. — (Hector Malot, Sans famille, 1878)
    • Oh ! ces retours du collège, les matins de décembre, quand pendant deux mortelles heures on s’était chauffé à l’horrible charbon de terre, et qu’il fallait subir le vent glacé de la rue pour rentrer chez soi ! — (Pierre Loti, Le Roman d'un enfant, 1890)
    • Dans les temps froids, on monte de la cave environ dix seaux de charbon de terre. — (Léon Frapié, La maternelle, Librairie Universelle, 1908)
    • en complément du bois d’usage restreint en raison de la faiblesse des forêts, le charbon de terre extrait des terroirs des communautés voisines trouve une utilisation massive comme combustible. — (Jean-Louis Tornatore, Le charbon et ses hommes, Université de Metz, page 12)

Variantes orthographiques modifier

Synonymes modifier

Hyponymes modifier

Gallo modifier

Étymologie modifier

Composé de charbon, de et terre.

Locution nominale modifier

Singulier Pluriel
charbon de terre charbons de terre
\Prononciation ?\

charbon de terre \Prononciation ?\ masculin (graphie ABCD)

  1. Houille.

Références modifier

  • Régis Auffray, Le Petit Matao, Rue des Scribes, 2007, 1000 pages, ISBN 978-2-90606464-5, page 156