Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

De l’occitan chacar ou charcar « se quereller », « frapper ».

Verbe Modifier

charcler \ʃaʁ.kle\ transitif ou intransitif ou pronominal 1er groupe (voir la conjugaison) (pronominal : se charcler)

  1. Tailler dans le vif.
    • On a fait une émission de télé sur France 2, euh, "100 mn pour convaincre", j’l’ai charclé autant que j'pouvais l’charcler, il en est pas sorti... euh voilà. — (Jacques Le Bohec, L'implication des journalistes dans le phénomène Le Pen, 2004)
  2. Assassiner.
    • C’était qui ce gars qui s’est fait charcler ? — (Lucien Lubrano, Une lueur dans les yeux, 2010)
    • Hier, le Boumian a essayé de me charcler. — (Franz-Olivier Giesbert, L’immortel, 2007)
  3. Battre, frapper.
    • J'suis à deux recalages de charcler l'videur. — (Seth Gueko, À deux doigts, sur l'album Drive by en caravane, 2008.)

PrononciationModifier