Voir aussi : Chardon

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Du bas latin cardonem, accusatif de cardo, altération du latin classique carduus.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
chardon chardons
\ʃaʁ.dɔ̃\
 
Une fleur de chardon. (1)

chardon \ʃaʁ.dɔ̃\ masculin

  1. Plante de la famille des Astéracées (ou Composées, rattachée au genre Carduus), dont les nombreuses espèces ont des feuilles épineuses et un calice formé d’écailles terminées par des piquants très aigus.
    • Des chardons de six à sept pieds de haut se hérissaient sur les bords de la route comme des hallebardes de soldats invisibles. Quoique j’aie la prétention de n’être point un âne, j’aime beaucoup les chardons (goût qui, du reste, m’est commun avec les papillons), et ceux-ci me surprirent ; c’est une plante superbe et dont on peut tirer de charmants motifs d’ornementation. — (Théophile Gautier, Voyage en Espagne, Charpentier, 1859)
    • La Cétoine dorée ou Émeraudine de Geoffroy est très commune; à l'état parfait, elle est essentiellement floricole, elle fréquente depuis la fin de mai jusqu'au commencement de l'automne, dans les champs, les fleurs des Ombellifères et des Chardons, et dans les jardins, les Roses, les Pivoines et les Lilas. — (E. Lucet, Les insectes nuisibles aux rosiers sauvages & cultivés en France: descriptions et mœurs, dégâts, moyens de destruction , Rouen : imprimerie E. Cagnard 1898, & Librairie des sciences naturelles P. Klincksieck, 1900, page 51)
    • Les champs d’avoine sont, certaines années, envahis par des plantes nuisibles telles que les chardons, les sanves, moutardes sauvages, ravenelles ; contre les chardons on ne connaît jusqu'à présent que l’échardonnage ; peut-être l'emploi du crud d’ammoniac se généralisera t-il pour leur destruction. — (Bulletin de la Société des lettres, sciences et arts du département de la Lozère, 1903, page 24)
    • Ton pied frappe et frappe la mousse
      Si le chardon s’y pique dedans
      Ne pleure pas, ma mie qui souffre
      Je te l’enlève avec les dents
      — (Georges Brassens, Il suffit de passer le pont, in Le Vent, 1953)
  2. (Par extension) Autre plante de genre, voire de famille, botanique différent mais qui ressemble aux chardons vrais.
    • Parmi les impuretés végétales que renferment les laines exotiques, surtout celles de La Plata, se trouve une énorme quantité de graines d'une espèce de trèfle improprement appelée chardon. — (D. de Prat, Nouveau manuel complet de filature; 1re partie : Fibres animales & minérales, Encyclopédie Roret, 1914)
  3. (Par extension) (Arts) Fruit crochu de diverses espèces végétales, qui contaminent la laine brute.

DérivésModifier

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

  •   chardon figure dans le recueil de vocabulaire en français ayant pour thème : art funéraire.

TraductionsModifier

HyperonymesModifier

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

  • chardon sur l’encyclopédie Wikipédia  

RéférencesModifier