Voir aussi : Charge, Chargé, charge

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

 Composé de charge et de charger.

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin chargé
\ʃaʁ.ʒe\

chargés
\ʃaʁ.ʒe\
Féminin chargée
\ʃaʁ.ʒe\
chargées
\ʃaʁ.ʒe\

chargé \ʃaʁ.ʒe\

  1. Qui supporte une charge.
    • Acquit des marchandises chargées.
    • Avoir l’estomac chargé.
    • Un homme chargé d’années.
    • Un revolver, un fusil chargé.
    • Un canon chargé à mitraille.
    • Air chargé d’électricité.
    • Lettre chargée, paquet chargé.
    1. (En particulier) (Électricité) Qui porte une charge électrique.
      • Une particule chargée.
      • Un condensateur chargé.
  2. (Par extension) Rempli, couvert.
    • Des yeux chargés de pleurs.
    • Un manuscrit chargé de fautes, de ratures.
    • Une épreuve chargée de corrections.
    • Un habit chargé de broderies.
    • La vigne est chargée de raisins.
    • La mer était chargée de vaisseaux.
    • Avoir la langue chargée, avoir la langue blanche, enduite de mucosités.
    • Coiffure chargée, coiffure disposée lourdement.
  3. (Héraldique) Qualifie une pièce sur laquelle il y en a d’autres.
    • Bande d’or chargée de six croisettes de sable.
  4. (Sens figuré) Qui a beaucoup, qui a trop de certaines choses.
    • Chargé d’honneurs.
    • Au niveau régional, les gauleiters, dont beaucoup sont d’anciens gibiers de potence ou des désaxés notoires, se trouvent en conflit de compétence et d’intérêts permanent avec les Kreisleiters et les Oberpräsidenten, dont le casier judiciaire est parfois tout aussi chargé que le leur. — (François Kersaudy, Les secrets du Ⅲe Reich, Éditions Perrin, 2013, ISBN 978-2-262-03752-9)
    • Couleur chargée, couleur trop forte.
  5. (Sens figuré) Qui est oppressant.
    • Une atmosphère chargée.

DérivésModifier

TraductionsModifier

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
chargé chargés
\ʃaʁ.ʒe\

chargé \ʃaʁ.ʒe\ masculin (pour une femme, on dit : chargée)

  1. Celui qui est responsable d’une charge. Ne s’utilise guère que dans les expressions :
    • Être le chargé de famille.
    • Chargé d’affaires.
    • Chargé de cours. (Se dit en termes d’administration universitaire, pour désigner le professeur délégué, à titre temporaire, dans une chaire dont il n’est pas titulaire.)

DérivésModifier

TraductionsModifier

Forme de verbe Modifier

Voir la conjugaison du verbe charger
Participe Présent
Passé (masculin singulier)
chargé

chargé \ʃaʁ.ʒe\

  1. Participe passé masculin singulier du verbe charger.
    • Le capitaine de vaisseau Christi-Pallières — plusieurs fois destitué, promu, redestitué et réintégré — fut nommé chef militaire de l’arsenal et le contre-amiral Emeriau fut chargé de commander une nouvelle division navale de deux vaisseaux et une frégate chargée de transporter « secrètement » à Malte… le Grand Maître de l’Ordre. — (Adolphe Auguste Marie Lepotier, Toulon, porte du Levant, 1972)
    • Leurs parents, rassurés sans doute que l’un d’entre eux se soit chargé d’établir le dialogue, repiochaient peu à peu dans leurs assiettes. — (Alain Demouzon, La Pêche au vif, 1977, chapitre 7)

PrononciationModifier

AnagrammesModifier

Modifier la liste d’anagrammes

Voir aussiModifier

RéférencesModifier