Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Nom 1) Peut-être du latin capsus (« caisson »), à rapprocher de l’ancien français chaps, chas (« corps de bâtiment ») et de l’ancien occitan cas (« caisson, ballot »), le sens de « bulle » attesté au troisième siècle donne l’idée de petit objet creux, puis de cavité.
(Nom 2) Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun 1 Modifier

Invariable
chas
\ʃa\
 
Chas d’une aiguille. (1)

chas \ʃa\ masculin

  1. (Couture) Trou dans le haut (côté non pointu) d’une aiguille par lequel on passe le fil à coudre.
    • Le chas de cette aiguille est trop grand, est trop petit...
    • Mais le siège avait disparu. Escamoté par les soins du curé. Qui avait choisi ce jour-là, comme thème de son prêche, cette parole de l’Évangile : « Il est plus difficile à un riche d’entrer dans le royaume de Dieu qu’à un chameau de passer par le chas d’une aiguille. » — (Amin Maalouf, Le rocher de Tanios, Grasset, 1993, collection Le Livre de Poche, page 245.)
    • Pour ceux qui ont quelques difficultés à passer un fil dans le chas d’une aiguille, trempez l’extrémité du fil dans un peu de vernis incolore. — (Pierre Bellemare, Le Dictionnaire des 1000 trucs, 1998)
  2. (Maçonnerie) Petite plaque de métal percée d’un trou par où passe le fil à plomb des maçons.
  3. (Régionalisme) (Franche-Comté) Nom donné, dans une grange ou un hangar, à la portion qui s’étend d’une poutre à l’autre.

TraductionsModifier

Nom commun 2Modifier

Invariable
chas
\ʃa\

chas \ʃa\ masculin

  1. (Vieilli) (Désuet) Colle d'amidon fabriquée par pression de grains de blé, utilisée par les tisserands.

TraductionsModifier

PrononciationModifier

HomophonesModifier

AnagrammesModifier

RéférencesModifier

Ancien françaisModifier

ÉtymologieModifier

Du latin capsus (voir ci-dessus).

Nom commun Modifier

chas \Prononciation ?\ masculin

  1. Chambre, pièce, partie de la maison.
    • …qui en chas de maison demorera.

VariantesModifier

Dérivés dans d’autres languesModifier

RéférencesModifier

BretonModifier

ÉtymologieModifier

Mentionné dans le grand dictionnaire français-breton de François Vallée (1931, page 119b) : chas.
Cette forme dénote une supplétion car son étymologie est distincte de celle de ki[1].

Forme de nom commun Modifier

Mutation Singulier Pluriel
Non muté ki chas
Adoucissante gi inchangé
Spirante cʼhi inchangé

chas \ˈʃasː\ masculin

  1. Pluriel de ki.
    • Kontañ a ris dezhi em boa atav karet ar chas. — (Roparz Hemon, Tangi Kerviler, Al Liamm, 1971, p. 33)
      Je lui dis que j’avais toujours aimé les chiens.

SynonymesModifier

RéférencesModifier

  1. Donald MacAulay, The Celtic Languages, 1992, ISBN 0-521-23127-2, p. 448