FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

De chasser avec le suffixe -eur.

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin chasseur
\ʃa.sœʁ\

chasseurs
\ʃa.sœʁ\
Féminin chasseuse
\ʃa.søz\
chasseuses
\ʃa.søz\

chasseur \ʃa.sœʁ\ masculin Note : le féminin fait aussi chasseresse.

  1. Qui chasse ; de la chasse.
    • Il est à observer qu’un peuple chasseur doit se répandre sur un vaste continent, beaucoup plus vite qu’un peuple cultivateur. — (Jonathan Carver, Voyage dans les parties intérieures de l’Amérique septentrionale, pendant les années 1766, 1767 & 1768, traduction anonyme, page 141, Yverdon, 1784)
    • Car la région que nous traversons est assez giboyeuse, et les grands nemrods de la m’halla, […], qui ont emmené des meutes de lévriers et des faucons chasseurs, font des hécatombes de lièvres, de perdrix, de poules de Carthage, de renards et de chacals. — (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, page 123)
    • Sa fille m’a dit qu’il aime mieux tirer sur les chasseurs que sur les oiseaux !
      – Je comprends ça, dit l’oncle sur un ton grave, je comprends ça : c’est plus facile. Parce qu’un chasseur c’est plus gros, et puis ça ne vole pas.
      — (Marcel Pagnol, Le temps des secrets, 1960, collection Le Livre de Poche, page 121)
  2. Qualifie une arme ou un système d’armes destiné à donner la chasse à une cible pour la détruire.
    • Un destroyer chasseur de sous-marins, un avion chasseur de sous-marins, un char chasseur de char…
  3. Qualifie une personne ou un objet destiné à rechercher une personne ou un objet.
    • Un satellite chasseur d’exoplanètes.

SynonymesModifier

DérivésModifier

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

  •   chasseur figure dans le recueil de vocabulaire en français ayant pour thème : vin.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
chasseur chasseurs
\ʃa.sœʁ\
 
Pertuiset, le chasseur de lions (Édouard Manet) (1)
 
Un chasseur légendaire : le Spitfire (3)
 
Chasseurs devant l'hôtel George V (4)
 
Le Chasseur de la Garde (Géricault) (5)

chasseur \ʃa.sœʁ\ masculin (pour une femme, on peut dire : chasseuse, chasseresse)

  1. Personne qui pratique la chasse.
    • Plus loin, une vision rapide de chevaux lancés à toute vitesse, de selles rouges et de vêtements blancs envolés dans un nuage de poussière : des chasseurs à la poursuite de quelque gibier, lièvre ou gazelle probablement. — (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, page 54)
    • Rivaux comme tous bons chasseurs, c’était à qui raserait à l’autre le lièvre indiqué, et le roulé subissait naturellement les quolibets du vainqueur. — (Louis Pergaud, Un renseignement précis, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
    • Les chasseurs s’étaient précipités sur leurs fusils, mais je donnai l’ordre de les remettre au râtelier. — (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)
    • Une bécasse, c’est chère de prince; et c’était pour se la réserver que les chasseurs avaient obtenu l’arrêté de prohibition! — (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)
    • On avait mis sur le plateau improvisé des chasseurs et des antichasseurs, et les journalistes poussaient les uns et les autres au conflit. Ce que j’ai remarqué alors : l’agressivité n’était pas du côté des chasseurs. — (Léon Mazzella, Pierre Moinot, Xavier Patier et Philippe Verro, Chasses à cœur ouvert, 2003, page 77)
    • Un article rapide relatait la venue en fanfare d’une troupe de chasseurs de trésors. — (Gordon Zola, Nom de Code: Le Dada de Vinci, Paris, Chemins de tr@averse, 2011, page 87)
  2. Vaisseau léger, armé pour la course.
  3. Avion très manœuvrant et rapide destiné au combat aérien.
    • La production d’avions de chasse destinés à la Luftwaffe, d’après les rapports très précis de l’Intelligence a été du 1er novembre 1943 au 1er avril 1944 de 7 065 chasseurs — dont 150 à réaction. — (Pierre Clostermann, Le Grand Cirque, 1948)
    • Après avoir regardé les appareils quelques instants, je vis qu’un avion était attaqué par trois chasseurs. — (Alexandre Tchakovski, « C’était à Léningrad », traduit du russe par Julia et Georges Soria, 1951)
  4. Domestique qui montait derrière le carrosse de son maître ou sur le siège d’une automobile à côté du chauffeur.
  5. Groom d’un restaurant ou d’un hôtel, en livrée, chargé de faire les courses, les commissions.
    • Sophie. — (Présentant une dépêche à Ribadier.) Voilà une dépêche qui est arrivée au Cercle pour Monsieur et qu’un chasseur vient d’apporter. — (Georges Feydeau, Le Système Ribadier, 1892, acte I, scène 12)
    • J’avais pour invité, dans un bar de Montmartre, le chasseur d’une boite de nuit qui, sous son beau costume, abritait une nature inquiète. — (Francis Carco, Images cachées, Éditions Albin Michel, Paris, 1928 ; Préface de la 3e édition de 1929)
    • Il suivait l’innominé dans l’ombre, le petit chasseur galonné, comme son propre instinct. — (Louis-Ferdinand Céline (Louis-Ferdinand Destouches), Voyage au bout de la nuit, Denoël et Steele, Paris, 1932 (réédition Gallimard, Folio #28, 2019, page 247)
    • Dans le hall de l’Athletic Club, le chasseur se précipita dans un vieil ascenseur à cage ouverte et réapparut presque immédiatement en me faisant un signe de la tête. — (Raymond Chandler, La Dame du lac, traduction de Danièle Darneau, dans Les ennuis, c’est mon problème, 2009)
  6. (Histoire) Soldat de certains corps francs d’infanterie ou de cavalerie spécialisés dans les opérations d’éclairage, de renseignement et de coup de main au-delà des lignes.
    • Nos chasseurs à pied surtout, avec leurs carabines qui envoient un homme ad patres à des distances de tous les diables, avaient la manie de chercher leur cible quotidienne de l'autre côté du ravin. — (Georges Bell, La croix d'honneur, Paris : chez Achille Faure, 1867, page 30)
    • « Voila des régiments qui réfléchissent », doivent se dire les bourgs qui ont vu la veille défiler à l’étourdie des zouaves ou des chasseurs. — (Jean Giraudoux, Retour d’Alsace — Août 1914, 1916)
    • Il apprend peu à peu le rituel des chasseurs chez qui tout est bleu, même les liserés et les galons jaunes des uniformes, qui deviennent « bleu jonquille ». L’instruction est assurée à un rythme d'enfer. — (Georges Fleury, Le sous-off, éd. Grasset, 1986, chapitre 5)
  7. (Cuisine) Un plat, une sauce à base de champignons et de vin.
    • Ce lapin chasseur est vraiment délicieux.
    • Un civet de sanglier chasseur.

SynonymesModifier

HyponymesModifier

DérivésModifier

Apparentés étymologiquesModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

  • chasseur sur l’encyclopédie Wikipédia  

RéférencesModifier