chaufferette

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Du moyen français chaufete, composé de chauffer avec le suffixe -ette.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
chaufferette chaufferettes
\ʃɔ.fʁɛt\
 
Une chaufferette alsacienne. (1)
 
Une chaufferette de poche. (2)

chaufferette \ʃɔ.fʁɛt\ féminin

  1. Sorte de boîte percée de plusieurs trous dans le haut et dans laquelle on met généralement de la braise pour se tenir les pieds chauds.
    • sa robe de laine verte laisse voir des sabots noirs souvent incendiés par sa chaufferette. — (Eugène Sue, Les Mystères de Paris, 1843)
    • Je mords avec moins de plaisir dans celle qui est cuite au feu de la chaufferette que la tante tient toujours entre les jambes, et qui est le meuble indispensable des béates. — Huit jambes de béates : Quatre chaufferettes — qui servent de boîte à fil en été, et dont elles tournent la braise avec leur clef en hiver. — (Jules Vallès, L’Enfant, G. Charpentier, 1889)
    • Au fond de la pièce, près du fourneau, la vieille femme se tenait assise dans son fauteuil rouge, une capeline sur la tête et les épaules, les mains jointes au creux du tablier, les pieds sur une chaufferette. — (Marcel Arland, Terre natale, 1938, réédition Le Livre de Poche, page 29)
    • Hochant la tête, elle remuait avec le crochet du fourneau les cendres de sa chaufferette. — (Marcel Arland, Terre natale, 1938, réédition Le Livre de Poche, page 31)
  2. Appareil portable permettant de se réchauffer.

SynonymesModifier

TraductionsModifier

AnagrammesModifier

Voir aussiModifier

RéférencesModifier