Voir aussi : Chaumé, chaumé

Étymologie

modifier
(Date à préciser) Du latin calamus (« roseau, tige d’une plante ») lui-même emprunté au grec ancien κάλαμος, kálamos, de même sens [1].

Nom commun

modifier
Singulier Pluriel
chaume chaumes
\ʃom\

chaume \ʃom\ masculin

  1. (Botanique) Tige herbacée, creuse, simple, garnie de nœuds, qui est propre aux graminées, telles que le blé, l’avoine, etc.
    • Le chaume flexible des graminées de nos prairies, dont les épis légers ne s'élèvent que peu au-dessus du sol et que le moindre souffle du zéphyr suffit à bercer mollement , est remplacé dans certaines contrées de l'Asie par les tiges de bambous, riches en nœuds et d'un diamètre si considérable, […]. — (Frédéric de Tschudi, Lectures agricoles dédiées à la jeunesse suisse, traduit de l'allemand (Suisse) sous la direction de A. Mauron, Frauenfeld : chez J. Huber, Fribourg : chez J. Labastroy & Lausanne : chez Jacques Chantrens, 1865, page 168)
  2. (Agriculture) Partie de la tige du blé, du seigle, etc., qui reste dans le champ quand on les a coupés.
    • De grosses meules de blé, qui se levaient au milieu des chaumes, projetaient des ombres géantes. — (Gustave Flaubert, L’Éducation sentimentale, part. 1, chap. 1, Librairie Charpentier, 1891, p. 13)
    • «Les agriculteurs ont besoin de solutions. Le jour où ils obtiendront une solution, ils cesseront de brûler les chaumes», a-t-il ajouté. — (AFP, La capitale indienne asphyxiée ferme ses écoles, Le Journal de Québec, 4 novembre 2022)
  3. (Par extension) Champ où le chaume est encore sur pied.
  4. (Architecture) Paille qui couvre certaines maisons de village, certaines habitations de paysans, certains hangars.
    • Pendant de longs siècles, la maison resta bien fragile. […] En Champagne et sur le plateau agricole de Porcien, c’est en chaume qu’elle était couverte à la fin du XVIIIe siècle. Les incendies fréquents, calamités de l’ancienne France, dévoraient des villages en un clin d’œil […] — (Octave Guelliot, « Villages et maison des Ardennes », dans la Revue de folklore français et de folklore colonial, volume 8, Librairie Larose, 1937, page 188)
    • Ils avaient une maison à eux. […] Oh ! une vraie cabane ! couverte de chaume, bâtie en pisé, fermée par des volets qui claquaient au vent. — (Émile-Ambroise Thirion, La Politique au village, Fischbacher, 1896, page 324)
    • Les cheminées et les toits de chaume, à droite et à gauche de la route, dépassaient à peine les montagnes de neige. — (Erckmann-Chatrian, Histoire d’un conscrit de 1813, J. Hetzel, 1864)
    • J’ai vu des villes aux remparts de pierre et des huttes de chaume, dans l’île que les chevaux sauvages parcourent en liberté. — (Marguerite Burnat-Provins, Le Livre pour toi dans la bibliothèque Wikisource  , LXXXV. « J’ai traversé cette plaine », E. Sansot et Cie, 1907, page 175)
  5. (Par métonymie) (Poétique) Chaumière.
    • Être né sous le chaume. Vivre, habiter sous le chaume.

Synonymes

modifier

Dérivés

modifier

Vocabulaire apparenté par le sens

modifier
  •   chaume figure dans le recueil de vocabulaire en français ayant pour thème : maison.

Traductions

modifier

Forme de verbe

modifier
Voir la conjugaison du verbe chaumer
Indicatif Présent je chaume
il/elle/on chaume
Imparfait
Passé simple
Futur simple
Subjonctif Présent que je chaume
qu’il/elle/on chaume
Imparfait
Impératif Présent (2e personne du singulier)
chaume

chaume \ʃom\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent de chaumer.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent de chaumer.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent de chaumer.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent de chaumer.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif présent de chaumer.

Prononciation

modifier


Homophones

modifier

Paronymes

modifier

Anagrammes

modifier

Modifier la liste d’anagrammes

Voir aussi

modifier
  • chaume sur l’encyclopédie Wikipédia  
  • chaume sur le Dico des Ados  

Références

modifier

Étymologie

modifier
Du latin columĕn (« sommet »).

Nom commun

modifier

chaume *\Prononciation ?\ féminin

  1. Montagne.

Dérivés dans d’autres langues

modifier

Références

modifier