Voir aussi : Chauvin

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(1843) Du nom de Nicolas Chauvin, type du soldat de l’Empire patriote exalté, mis en scène par les frères Cogniard dans La Cocarde tricolore puis par Eugène Scribe.

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin chauvin
\ʃo.vɛ̃\
chauvins
\ʃo.vɛ̃\
Féminin chauvine
\ʃo.vin\
chauvines
\ʃo.vin\

chauvin \ʃo.vɛ̃\

  1. (Péjoratif) Qui a un patriotisme exalté.
    • Caractère chauvin.
    • La pièce était tendue de toile dont les motifs, reproduisant des scènes de genre, se répondaient, en bleu ou en rouge, d’un pan de mur à l’autre. Une manière de décliner les couleurs du drapeau, dans ce pays sans patriotisme où tout le monde est chauvin. — (Christophe Carlier, L’Assassin à la pomme verte, Serge Safran Éditeur, Paris, 2012, p. 15)
  2. (Par extension) Qui prône un tel patriotisme.
    • Les magnifiques music-halls terminaient chaque numéro du programme par un couplet chauvin qui soulevait des scènes d’enthousiasme éperdu […] — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 213 de l’éd. de 1921)
    • Et allez donc, envoie la ritournelle
      De la chanson gnangnan et chauvine et vieux jeu
      Réveille un peu le piano à bretelles
      À chaque fois qu’on l’entend, on a les larmes aux yeux.
      — (Jean-Roger Caussimon, Paris jadis, 1977)

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
chauvin chauvins
\ʃo.vɛ̃\

chauvin \ʃo.vɛ̃\ masculin (pour une femme on dit : chauvine)

  1. (Péjoratif) Celui qui est chauvin.

DérivésModifier

Quasi-synonymesModifier

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

TraductionsModifier

RéférencesModifier