chauvinisme

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Date à préciser) Dérivé de chauvin avec le suffixe -isme.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
chauvinisme chauvinismes
\ʃo.vi.nism\

chauvinisme \ʃo.vi.nism\ masculin

  1. Sentiment de celui qui est chauvin (très patriote), le comportement qui en découle.
    • Toutefois il nous semble qu’il entre dans les raisonnements de certains éléments intransigeants espagnols moins de raisons pratiques que de chauvinisme inquiet et que précisément ce chauvinisme ne nous est guère favorable. — (Wladimir d’Ormesson, La Question de Tanger in « La Revue de Paris », 1922)
    • A l'antisémitisme politique s'associe immanquablement l'antisémitisme religieux : le chauvinisme exploite le fanatisme et le fanatisme se fait le paravent du chauvinisme. — (Léon Berman, Histoire des Juifs de France des origines à nos jours, 1937)
    • En même temps, les espérantophones se sentent profondément enracinés dans leur propre milieu ethnique, mais en évitant tout chauvinisme. — (Claude Gacond Découverte de l'espéranto)
    • Elle doit aussi compter avec un chauvinisme officiellement encouragé au Maroc sur tout débat portant sur cette région et des lois punissant les propos remettant en cause la marocanité du territoire. — (La commission marocaine de vérité: Le devoir de mémoire honore a une époque incertaine, Human Rights Watch, novembre 2011, V.17, N°11(E))

SynonymesModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

RéférencesModifier

NéerlandaisModifier

ÉtymologieModifier

Du français chauvinisme.

Nom commun Modifier

chauvinisme \Prononciation ?\ neutre (Indénombrable)

  1. Chauvinisme.
    • Chauvinisme is een woord waar de Fransen trots op zijn.
      Chauvinisme est un mot dont les Français sont fiers.

SynonymesModifier

Taux de reconnaissanceModifier

En 2013, ce mot était reconnu par[1] :
  • 94,4 % des Flamands,
  • 95,1 % des Néerlandais.

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

  • chauvinisme sur l’encyclopédie Wikipédia (en néerlandais)  

RéférencesModifier

  1. Marc Brysbaert, Emmanuel Keuleers, Paweł Mandera et Michael Stevens, Woordenkennis van Nederlanders en Vlamingen anno 2013: Resultaten van het Groot Nationaal Onderzoek Taal, Université de Gand, 15 décembre 2013, 1266 p. → [lire en ligne]