chemin de fer à crémaillère

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Locution composée de chemin de fer et de crémaillère.

Locution nominale Modifier

Singulier Pluriel
chemin de fer à crémaillère chemins de fer à crémaillère
\ʃə.mɛ̃ də fɛʁ a kʁe.ma.jɛʁ\
 
Voie d’un chemin de fer à crémaillère en République Tchèque.

chemin de fer à crémaillère \ʃə.mɛ̃ də fɛʁ a kʁe.ma.jɛʁ\ masculin

  1. (Chemin de fer) Type de chemin de fer adapté aux pentes fortement inclinées car utilisant une crémaillère entre les rails afin d’augmenter la force de traction.
    • En 1858, la création d’une ligne de chemin de fer entre Paris et Mulhouse permit à Langres de disposer d’une gare. Mais la topographie des lieux obligea celle-ci à s’installer en contrebas de la ville, dans la vallée de la Marne. Il fallut attendre près de trente ans pour que soit créé un chemin de fer à crémaillère, reliant la gare à la ville. — (« Ancien chemin de fer à crémaillère » sur www.tourisme-langres.com → lire en ligne)
    • Le chemin de fer à crémaillère (CFC) est composé de véhicules automoteurs roulant sur des rails dont l’entrainement s’effectue par une roue dentée roulant sur un rail central à crémaillère. — (« Le chemin de fer à crémaillère » sur http://www.strmtg.developpement-durable.gouv.fr, 19 aout 2005 → lire en ligne)

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

Voir aussiModifier