chemise de nuit

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

 Composé de chemise, de et nuit.

Locution nominale Modifier

Singulier Pluriel
chemise de nuit chemises de nuit
\ʃə.miz də nɥi\
 
Une chemise de nuit.

chemise de nuit \ʃə.miz də nɥi\ féminin

  1. (Habillement) Vêtement de nuit porté par les femmes.
    • Christine était debout, à quelques pas de la porte qu’elle considérait attentivement. Une longue chemise de nuit la couvrait, tombant sur ses pieds dont je voyais passer les doigts nus. — (Julien Green, Le voyageur sur la terre, 1927, réédition Le Livre de Poche, page 218)
    • Elle rougit de confusion. Elle était en chemise de nuit et en babouches. — (Out-el-Kouloub, « Zaheira », dans Trois contes de l’Amour et de la Mort, 1940)
    • J’enfilai la chemise de nuit de ma sœur, je m’étendis sur la couchette à côté du lit de maman : moi aussi, j’avais des appréhensions. La chambre devenait lugubre, au soir tombant, quand elle n’était plus éclairée que par une lampe de chevet, maman ayant fait baisser le store. Je supposais que l’obscurité en épaississait encore le funèbre mystère. — (Simone de Beauvoir, Une mort très douce, Gallimard, 1964, Le Livre de Poche, pages 100-101)
    • Vous devez être charmante quand vous mettez ce genre de chemise de nuit ultrasexy. — (Mina Guillois, ‎André Guillois, 4000 histoires drôles, 2015)

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

TraductionsModifier

Voir aussiModifier