FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Du latin capitale (« le principal d’un bien »).

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
cheptel cheptels
\ʃɛp.tɛl\

cheptel \ʃə.tɛl\ ou \ʃɛp.tɛl\ masculin

  1. Ensemble des troupeaux, du bétail d’une propriété rurale, d’un pays.
    • Le preneur doit les soins d’un bon père de famille à la conservation du cheptel. Fournir un cheptel. L’estimation du cheptel.
  2. (Figuré) (Mauvaise part) Groupe humain.
    • L'U.R.S.S. est assez prolifique pour permettre sans qu'il y paraisse des coupes sombres parmi le cheptel humain. (André Gide, Retouches à mon "Retour de l'U.R.S.S." -1937)
  3. (Droit) Bail de bétail, ou contrat par lequel l’une des parties donne à l’autre des bestiaux pour les garder, les nourrir et les soigner, sous les conditions convenues entre elles.
    • Bail à cheptel. Cheptel simple. Cheptel à moitié. Donner des bestiaux à cheptel. L’expiration du cheptel.

Variantes orthographiquesModifier

DérivésModifier

  • cheptel de fer (bail où le fermier s’engage à fournir, à l’expiration du contrat, du bétail d’une égale valeur)

TraductionsModifier

AnagrammesModifier

RéférencesModifier