FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Date à préciser) De cheval et de trait.

Locution nominale Modifier

Singulier Pluriel
cheval de trait
\ʃə.val də tʁɛ\
chevaux de trait
\ʃə.vo də tʁɛ\

cheval de trait \ʃə.val də tʁɛ\, \ʃval də tʁɛ\ masculin (pour la femelle on dit : jument de trait)

  1. (Zoologie) Cheval sélectionné pour ses aptitudes à la traction de véhicules (voitures) et de matériaux de toutes sortes, appartenant à une race puissante, de grande taille et calme : attelage, travail agricole des champs (labour) ou des forêts (débardage), et aussi souvent tourisme attelé (traction de roulotte ou de chariot bâché), boucherie (viande).
    • Et si l’agriculture des Landes, dans un siècle d’ici, a besoin de chevaux de trait pour labourer les terres, elle en produira parce qu’elle pourra les nourrir ! — (Jean Déhès, Essai sur l’amélioration des races chevalines de la France, École impériale vétérinaire de Toulouse, Thèse de médecine vétérinaire, 1868)

Quasi-synonymesModifier

AntonymesModifier

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

HyperonymesModifier

HyponymesModifier

(exemples)

TraductionsModifier

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

RéférencesModifier