Voir aussi : chiqué

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Nom 1) (Date à préciser) Déverbal de chiquer[1] (« mâcher »).
(Nom 2) (1640) Mot kali’na siko [1].
(Nom 3) (XVIe siècle) Déverbal de l’allemand schicken (« envoyer »)[1] via les dialectes de l'est de la France. Voir l’allemand Schick (« adresse », « habileté ») qui nous donne chic.
(Nom 4) Terme dialectal passé en français.

Nom commun 1 Modifier

Singulier Pluriel
chique chiques
\ʃik\
 
Du tabac à mâcher, la chique (sens 1).
 
Une chique (sens 4).

chique \ʃik\ féminin

  1. Morceau de tabac ou d'un autre végétal, que l’on mâche.
    • Je […] regagnai le bord ; Matteo m'y attendait, le front soucieux, mâchant sans discontinuer sa chique amère où je le soupçonnais d'avoir mis pas mal de bétel, suivant la mode indigène. — (Sylvio Sereno, Latitude 9°-S, Éditions du Faucon Noir, 1956, page 27)
    • Il continuait son travail, mâchonnant de temps à autre une grosse chique qui tour à tour lui gonflait chaque joue et lançant un jet de salive brune à ses pieds. — (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)
    • Cette pièce était si sombre que ses murs me semblaient tartinés de jus de chique. — (Paul Guth, Le Naïf locataire, Albin Michel, 1956, réédition Le Livre de Poche, page 12)
    • Après un bout de chemin, ils franchirent un fossé, un peu plus loin, ils sautèrent pardessus[sic] un rocher et, à peu près dans le temps qu’il faut pour chiquer une chique de bétel, ils arrivèrent à leur destination. — (Le Courrier du Vietnam, Le fantôme n'est pas ingrat, lecourrier.vn, 3 janvier 2021)
  2. (Confiserie) (Belgique) Gomme à mâcher.
    • Tu veux une chique à la menthe ?
    • Nos infirmiers ont perdu toute une journée à détacher à coups de marteaux les dépôts de chiques que ces dégoûtants avaint collées partout, aux plinthes, aux portes, sous les tables, sous les bancs… — (Roger Martin du Gard, Les Thibault : Épilogue, 1940)
  3. (Belgique) (région de Liège) Bonbon, sucrerie.
    • Tu veux des chiques avant d’aller voir ton film ?
    • À la vogue des noix de Firminy, les chiques du père Rancot sont les meilleures.
  4. (Par extension) Tuméfaction de la joue, due à une infection dentaire (par analogie avec la joue gonflée d’un chiqueur de tabac).
    • Je ne suis pas sûre que l’abcès soit percé car j’ai toujours « la chique », et rien ne me laisse penser à un écoulement quelque part.
  5. (Argot) Vol dans les églises.
  6. Petit cocon de soie peu fourni.

SynonymesModifier

DérivésModifier

TraductionsModifier

Nom commun 2Modifier

Singulier Pluriel
chique chiques
\ʃik\
 
Puce-chique enfoncée sous la peau.

chique \ʃik\ féminin

  1. (Entomologie) Insecte des pays chauds fort petit qui se loge sous la peau du talon, sous les ongles des pieds et y cause une vive douleur.
    • Il [Benoît] regarda la plante de leurs pieds pour être certain qu'il n'y avait aucune trace de chiques ou insectes malfaisants qui déposent leurs œufs sous l'épiderme, et causent ainsi de violentes maladies (...) quelquefois le tétanos. — (Sue, Atar Gull, 1831)
    • Puce-chique (ou tungose) — (CIMED)
    1. (Canada) Larve de l’œstre du cheval.
      • Chiques, barbeaux : Les larves de l’Œstre du cheval : Gastrus equi. — (Noms vulgaires des insectes en Canada, Le Naturaliste canadien, tome troisième, no. 4 (mars 1871), C. Darveau, Québec, 1871)

TraductionsModifier

Nom commun 3Modifier

Singulier Pluriel
chique chiques
\ʃik\
 
Des chiques de différentes sortes.

chique \ʃik\ féminin

  1. Bille, petite boule de marbre, de verre ou de terre cuite.
    • Gamin, ramasse tes chiques, et va jouer ailleurs.
    • Les billes étaient le jeu préféré des garçons à l’école. Pour les moins fortunés, elles étaient le plus souvent en terre cuite (1 centime pièce à l’époque !) et nous les appelions des chiques. Au-dessus de la chique on trouvait les billes de verre dans lesquelles on voyait de curieuses formes colorées. Ces billes en verre valaient, suivant leur taille et leur beauté, entre 10 et 50 billes en terre.
    • Cet œil unique et pareil à une chique de verre. — (Claudel, L'Ours et la lune, 1919)

TraductionsModifier

Nom commun 4Modifier

chique \ʃik\ masculin(Indénombrable)

  1. (Vosges) Fromage blanc.
    • Le jeudi et le samedi matin, Gisèle Viry-Remy reçoit ses fidèles. Des clients qui ne manqueraient pour rien au monde son chique, son fromage de ferme ou encore sa tomme vosgienne ou ses œufs tout frais. — (Les fromages authentiques de Gisèle Viry-Remy se trouvent sur le marché, Vosges Matin, 28 avril 2018)
    • La 28e édition de la fête du chique s’est ouverte ce mercredi au parc Bon accueil. Ce fromage blanc des hauts a toujours autant de succès. — (Le chique régale les gourmands, Vosges Matin, 16 août 2018)
    1. (En particulier) Ce fromage blanc assaisonné de ciboulette, sel et poivre.
      • C’est pour cette raison que le fête du chique ( du fromage blanc bien de chez nous assaisonné d’ail, ciboulette, poivre et sel) est aujourd’hui une constante depuis 26 ans, soit 26 tours de calendrier pendant lesquels les artisans se regroupent sur les bords du lac de Gérardmer pour une vitrine somptueuse dans le Parc Bon Accueil. — (Le chique, c’est chic et surtout c’est bon, gerardmerinfo.fr, 15 août 2016)
      • Chique ou fromage blanc aux herbes fraîches
        J’ai trouvé cette recette dans le livre que j’ai reçu de Josiane, pour Noël : "la cuisine de Lorraine".
        — (lejardindecruik.canalblog.com, 22 février 2014)

TraductionsModifier

Forme de verbe Modifier

Voir la conjugaison du verbe chiquer
Indicatif Présent je chique
il/elle/on chique
Imparfait
Passé simple
Futur simple
Subjonctif Présent que je chique
qu’il/elle/on chique
Imparfait
Impératif Présent (2e personne du singulier)
chique

chique \ʃik\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent de chiquer.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent de chiquer.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent de chiquer.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent de chiquer.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de chiquer.

Forme d’adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin chic
\ʃik\

chics
\ʃik\
Féminin chique
\ʃik\
chiques
\ʃik\

chique \ʃik\ féminin

  1. (Rare) Féminin singulier de chic. — Note : L'orthodoxie voudrait que cet adjectif fût invariable en genre, voire en nombre.
    • […]; c'est une femme mariée, tout ce qu'il y a de sérieuse. Elle lui envoie de l'argent toutes les semaines parce qu'elle a bon cœur. Ah ! c'est une chique femme. — (Marcel Proust, A la recherche du temps perdu, vol. 8 : Le Temps retrouvé, éd. Gallimard, 1927, page 162)
    • Le modèle inventé et créé par toi, était une réussite ! T'en souviens-tu ? Cette jolie tenue, chique, et toute neuve, je l'ai portée à l'occasion de mon premier bal, le bal annuel des étudiants, à l' "Hôtel Cirta" de Constantine. — (Olga Cardinale, Raconte moi Constantine : Le Mektoub, Éditions Le Manuscrit, 2004, page 148)
    • Celle qui te porte ce mot est une chique fille qui m'aide dans beaucoup de choses. Tu peux parler avec elle comme avec une vraie amie. — (Annie Porte, Mon père de coeur : l'abbé Pierre, éd. J-C Lattès, 2008, chapitre 10)
    • Je montre Magrat qui porte une robe chique, elle a joué une courgette, une dame de la cour. — (Terry Pratchett, Les Annales du Disque-monde, vol. 12 : Mécomptes de fées, traduit de l'anglais par Patrick Couton, Nantes : éd. L'Atalante, 2013)
    • Elle voudrait tellement participer au mariage de Nadette, une fille chique, serviable, adorable ! Je l'aime chaque jour d'avantage. Elle mérite tout le bonheur du monde ! — (Lucienne de Ridder, Le secret de mon père, Éditions Baudelaire, 2015, chapitre 10)

PrononciationModifier

AnagrammesModifier

RéférencesModifier

PicardModifier

ÉtymologieModifier

Voir chique (« morceau »).

Nom commun Modifier

chique \Prononciation ?\

  1. Morceau de pain.

Apparentés étymologiquesModifier

RéférencesModifier

  • Jean-Baptiste Jouancoux, Études pour servir à un glossaire étymologique du patois picard, 1880, vol. I