FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(1831) Composé de chlore et de -al car il s'agit d'un aldéhyde. Substance découverte et nommée par Justus von Liebig.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
chloral chlorals
\klɔ.ʁal\

chloral \klɔ.ʁal\ masculin

  1. (Chimie, Médecine) Substance incolore, d’odeur pénétrante, qui est un des produits de l’action du chlore sur l’éthanol et qui s’employait, ainsi que son hydrate, en médecine comme soporifique et anesthésique.
    • Les soirs de morphine, effet du chloral. L’Érèbe, le flot noir, opaque, plus le sommeil à fleur de vie, le néant. Quel bain, quelles délices quand on entre là-dedans ! Se sentir pris, roulé.
      Au matin, douleurs, morsures, mais le cerveau libre, peut-être affiné — ou reposé, simplement.
      — (Alphonse Daudet, La Doulou)
    • À l’aldéhyde éthylique CH3.CHO correspond un dérivé trichloré, CCl3.CHO, le chloral, très employé sous forme d’hydrate. — (Cousin & Serres, Chimie, physique, mécanique et métallurgie dentaires, 1911)

SynonymesModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

RéférencesModifier