Voir aussi : Chrétienne

Étymologie

modifier
(Date à préciser) Dérivé de chrétien, avec le suffixe -ienne.

Forme d’adjectif

modifier

chrétienne \kʁe.tjɛn\

  1. Féminin singulier de chrétien.
    • Or, dans la pensée chrétienne, plusieurs serpents jouent un rôle de grande importance. — (Jean-Loïc Le Quellec, Frédéric Dumerchat, Gâtine et Thouarsais mythologiques, Geste éditions, 1994, page 38)

Nom commun

modifier
Singulier Pluriel
chrétienne chrétiennes
\kʁe.tjɛn\

chrétienne \kʁe.tjɛn\ féminin (pour un homme, on dit : chrétien)

  1. Femme ou fille adepte de la religion de Jésus de Nazareth, dit Jésus-Christ.
    • Campé dès le commencement de la messe sous le porche, il examina l’église en regardant tous les chrétiens, mais plus particulièrement les chrétiennes qui trempaient leurs doigts dans l’eau sainte. — (Honoré de Balzac, Modeste Mignon, 1844)
    • Avec une pareille allure, pouvait-on être une vraie chrétienne, une épouse parfaite ? Et que signifiait ce goût récent du cheval, ces rallie-papiers ? — (Marie-Louise Pailleron, La Ratoune : deuxième partie, dans la Revue des Deux Mondes, 7e période, vol. 45, n° 2, 15 mai 1928, p. 285)
    • — De l’Anglais ? Ah ! dit Jeanne étonnée, un Anglais peut-il porter bonheur à une chrétienne ?
      — Tu crois donc qu’un Anglais n’est pas un chrétien ?
      — Je ne sais pas.
      — Je t’assure qu’ils sont aussi bons chrétiens que nous, Jeanne !
      — (George Sand, Jeanne, 1844)
  2. (Familier) Femme.
    • Une dure chrétienne : Une méchante femme.

Prononciation

modifier

Anagrammes

modifier

Modifier la liste d’anagrammes

Voir aussi

modifier

Références

modifier