FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Dérivé de chuinter avec le suffixe -ment.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
chuintement chuintements
\ʃɥɛ̃t.mɑ̃\

chuintement \ʃɥɛ̃t.mɑ̃\ masculin

  1. (Grammaire) (Phonétique) Son d’une consonne qui chuinte.
    • Dans le Marlois, en effet, le traitement habituel du C devant A est le chuintement, et notamment quand il s’agit de toponymes. — (Revue internationale d’onomastique, Volume 10, 1958)
    • Un léger chuintement gênait son élocution — (Antoine Bello, Scherbius (et moi), Gallimard, p. 15)
  2. (Zoologie) Cri de la chouette.
    • Il entendait aussi […], deux ou trois couples de ces funèbres hulottes, dont le chuintement retentissait comme une plainte. — (Jules Verne, Le Château des Carpathes, J. Hetzel et Compagnie, 1892, p. 69-81)
  3. Bruit que produit quelque chose qui chuinte.
    • Le train est arrivé sur moi, tête baissée, entouré de vapeurs, d’éclairs d’acier noir, de clignements de roues et de chuintements engorgés. — (Henri Troyat, Le mort saisit le vif, 1942, réédition Le Livre de Poche, page 223)

SynonymesModifier

Quasi-synonymesModifier


TraductionsModifier

PrononciationModifier

RéférencesModifier