cicatrisation

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(1314) cicatrization. Dérivé de cicatriser avec le suffixe -ation.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
cicatrisation cicatrisations
\si.ka.tʁi.za.sjɔ̃\
 
Bourrelets de cicatrisation sur le tronc d'un arbre.

cicatrisation \si.ka.tʁi.za.sjɔ̃\ féminin

  1. Action de cicatriser ; état d’une plaie qui se cicatrise.
    • La plaie lavée à l'eau tiède paraît en bonne voie de cicatrisation. — (Opération césarienne avec suture de la matrice, suivie de guérison par le docteur Godfefroy à Mayenne, dans le Gazette médicale de Paris, page 444, 1840)
    • Une racine décapitée ne présente de régénération vraie — c'est-à-dire in situ et directe — que si le trait de section a respecté une partie de la zone végétative ; des amputations hautes sont donc suivies de la cicatrisation pure et simple de la blessure. — (Jacques Millot, Cicatrisation et régénération, Librairie Armand Colin, 1931, chap. 6)
    • […] ; l'air est chaud et humide, la foule animée, la latérite omniprésente rouge passé, même si les bords des flaques d'eau du dernier orage donnent l'impression de lèvres de blessure en cours de cicatrisation. — (Alain Rochegude, « Anthropologue du Droit ou Juriste anthropologue ? », dans Anthropologie et Droit, intersections et confrontations, Cahiers d'anthropologie du droit 2004 & Droit et Cultures hors-série 2004/4, Paris : Karthala, 2004, page 329)
  2. (Figuré) Réparation esthétique.
    • Aussi les paysagistes sont-ils présents pour apporter la touche finale à la route par la végétalisation des talus et des belvédères, assurant ainsi la cicatrisation des emprises routières. — (Topo-guide de Grande Randonnée : L'Île de la Réunion, Fédération française de la randonnée pédestre, 2011)

TraductionsModifier

PrononciationModifier

RéférencesModifier