Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

→ voir cimarrón Mot emprunté aux premiers habitants amérindiens arawak d’Haïti, et qui sert à désigner un animal sauvage, plus précisément un animal domestique redevenu sauvage puis un esclave en fuite qui a recouvré sa liberté. [1]

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
cimarron cimarrons
\si.ma.ʁɔ̃\

cimarron \si.ma.ʁɔ̃\ masculin

  1. Terme générique signifiant « sauvage » englobant les hommes, les animaux et les plantes sylvestres.
    • Ils reconnaissent les cornes et le frontal de l’élan, du cimmaron , du buffle […]
    • D’après Scheler, le noir marron se disait anciennement simarron, qui vient de l’espagnol cimarron, sauvage. — (Littré, Dictionnaire de la langue française)
    • La Granadilla cimarron, passiflore abondante à Ceuchin, donne une fleur qu’on prépare avec les mets et un fruit jaune dont les montagnards se régalent.
  2. Esclaves africains du Panama.
  3. Marron, esclave en fuite, redevenu libre.
    • nègres marrons
  4. (Uruguay) Une race de chien, le Cimarron uruguayen.
    • Le chien cimarron agite la queue et a donne de la voix comme le chien domestique.
  5. Genre de maté, servi sans sucre.
    • maté cimarron.

SynonymesModifier

Esclave en fuite

VariantesModifier

DérivésModifier

TraductionsModifier

Voir aussiModifier

  • cimarron sur l’encyclopédie Wikipédia  

RéférencesModifier

  1. Tardieu Jean-Pierre, Cimarrôn-Maroon-Marron, note épistémologique dans Outre-mers, tome 93, n°350-351, 1er semestre 2006, Sites et moments de mémoire, pages 237-247. [lire en ligne]