Voir aussi : čimer

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Interjection) (Date à préciser) (Verlan) Du mot français merci.
(Verbe) (Date à préciser) dérivé de cime avec la désinence -er.

Interjection Modifier

cimer \si.mɛʁ\ invariable

  1. (Argot) (Verlan) Merci.
    • Cimer coupbeau ! lança Jonas au garçon qui regagnait la goélette sans lui avoir adressé la parole. — (Marie-Danielle Croteau, Bruno St-Aubin, Les Corsaires du Capitaine Croquette, 2001)

Variantes orthographiquesModifier

Verbe Modifier

cimer \si.me\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Constituer la cime de.
    • La légende disait que nul mieux que lui ne connaissait le « Coudreau », les « Quatre Frères », l’étang de « l’Ardonnière », celui du « Carroir » ou l’étang de « Gorgeat », sans oublier les soixante hectares d’eau de la « mer rouge », qui s’étendent au pied de ce château du Bouchet qui domine toute la région, du haut de la seule butte qui la cime. — (Paul Vialar, Le Butor, 1972)
  2. (Héraldique) Utiliser une ou plusieurs figures comme cimier dans les ornements extérieurs des armoiries.

PrononciationModifier

AnagrammesModifier