Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Date à préciser) De clair.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
clairière clairières
\klɛ.ʁjɛʁ\
 
Une clairière (1).

clairière \klɛ.ʁjɛʁ\ féminin

  1. (Biogéographie) (Écologie) (Ethnobiologie) Endroit d’une forêt dégarni d’arbres.
    • Le jour commençait à poindre sur les clairières de la forêt, chaque feuille rayonnait d’une perle de rosée. — (Walter Scott, Ivanhoé, traduit de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
    • Espèce héliophile, le Genêt à balai envahit les cultures abandonnées et —conjointement avec la Callune ou la Myrtille— les clairières des forêts ainsi que les coupes après l’abattage […] — (Gustave Malcuit, Contributions à l’étude phytosociologique des Vosges méridionales saônoises : les associations végétales de la vallée de la Lanterne, thèse de doctorat, Société d’édition du Nord, 1929, p. 127)
    • L’homme lutte difficilement contre la forêt équatoriale, il y ouvre seulement des clairières pour ses cultures et épuise vite l’humus accumulé […] — (Henri Gaussen, Géographie des Plantes, Armand Colin, 1933, p. 188)
    • Il y avait là de hauts épilobes dans une clairière de quelques mètres carrés. — (André Dhôtel, Le Pays où l’on n’arrive jamais, 1955)
    • (Par apposition)L'ortie de Chine, qui n'est préférable au chanvre que pour la fabrication des vêtements, croît à l'état spontané dans toutes les forêts clairières du Laos supérieur, […]. — (Dr Thorel, « Agriculture et horticulture de l'Indo-Chine », dans Voyage d'exploration en Indo-Chine : effectué pendant les années 1866, 1867 et 1868 par une commission française présidée par M. le Capitaine de frégate, Doudart de Lagrée […], tome 2, France : Commission d'exploration du Mékong & Paris : Librairie Hachette, 1873, p. 409)
  2. (Marine) Passage entre la banquise et les gros amas de glaces.
    • Assez lâches pour être maniables, les glaces dans lesquelles nous avions pénétré étaient parsemées d’icebergs […] Quatre heures après nous stoppions dans une clairière, décidés à renouveler la provision d’eau de la chaudière. — (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)
  3. (Figuré) Lieu dégagé par rapport à son environnement immédiat.
    • Il s’arrêta au centre de la place Saint-Henri, une vaste zone sillonnée du chemin de fer et de deux voies de tramways, carrefour planté de poteaux noirs et blancs et de barrières de sûreté, clairière de bitume et de neige salie, ouverte entre les clochers, les dômes, à l’assaut des locomotives hurlantes, aux volées de bourdons, aux timbres éraillés des trams et à la circulation incessante de la rue Notre-Dame et de la rue Saint-Jacques. — (Gabrielle Roy, Bonheur d’occasion, 1945, II)
  4. (Par extension) (Lingerie) Endroit plus clair que le reste dans les toiles.

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

TraductionsModifier

Forme de verbe Modifier

Voir la conjugaison du verbe clairiérer
Indicatif Présent je clairière
il/elle/on clairière
Imparfait
Passé simple
Futur simple
Subjonctif Présent que je clairière
qu’il/elle/on clairière
Imparfait
Impératif Présent (2e personne du singulier)
clairière

clairière \klɛ.ʁjɛʁ\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent de clairiérer.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent de clairiérer.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent de clairiérer.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent de clairiérer.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif présent de clairiérer.

PrononciationModifier

ParonymesModifier

RéférencesModifier