clic-clac

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Onomatopée répétée en i-a comme cric-crac, flic flac, flip-flap, etc., → voir clic et clac.

Onomatopée Modifier

clic-clac \klik.klak\

  1. Exprime un bruit sec en deux temps, comme celui d’un fusil que l’on arme.
    • Clic-clac, ouverture du poudrier, miroir portatif à l’appui, clic-clac, le tube coulisse et s’ouvre, révélant un bâton de rouge carmin, luisant et pointu, avec quoi elle entame la peinture de ses lèvres. — (Philippe Labro, L’étudiant étranger, Gallimard, 1986, pages 62-63)

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

  •   clic-clac figure dans le recueil de vocabulaire en français ayant pour thème : lit.

TraductionsModifier

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
clic-clac clic-clacs
\klik.klak\
 
Un clic-clac en bois.

clic-clac \klik.klak\ masculin

  1. Bruit de claquements répétés.
    • Le père Thomas est prêt, une mèche neuve a été lestement ajoutée à son fouet de malle ; il part faisant à son tour résonner l'air de ses clics-clacs les plus harmonieux. — (J. Hilpert, « Le Postillon », dans Les Français peints par eux-mêmes, tome 1, Paris : chez N.-J. Philippart, 1861, p. 296)
    • Fouquerolle s'était tranquillement mis à écrire un feuilleton de roman dans sa chambre ; mais , au bout de dix minutes à peine, il entendit les clic-clacs effrénés du cocher serbe, un grand bruit de voiture qui s'en allait, […]. — (Théodore de Banville, Contes pour les femmes, chap. 36 : Palinodie, Paris : chez G. Charpentier, 1881, p. 242)
    • […], troussant son tablier, rattachant les brides flottantes de son bonnet, elle courut, à grands clic-clacs de sabots, colporter la nouvelle chez les voisines: — (Alice Poulleau, « L'ineffable Vinaigre », dans Pur jus : Faicts et dicts de biberons de Borgoingne, Dieppe : Éditions La Floride, 1939)
    • Jolie petite déesse, soigneusement recouverte de tissu, elle se balançait au-dessus du clic-clac impérieux de ses hauts talons. — (Yves Dieryck, Au pied du mur, Éditions Albin Michel, 1957, chap. 1)
  2. (Familier) (Vieilli) Tong.
    • Ils ont dit que voilà maintenant il ne portent pas les vraies chaussures, ils portent les clic-clac là parce que c'est pour l'eau. — (Propos de Mouhamadou Bathily, 28/08/2016, cités dans « L'action publique à l'épreuve des inondations dans la banlieue de Dakar », par Romain Leclercq, dans Anthropologie & développement, Presses universitaires de Louvain, n° 50, 2019, p. 41)
  3. (Mobilier) Canapé articulé, comme un livre, entre l’assise et le dossier et transformable en lit par un mouvement en deux temps dont le bruit fait clic-clac.
    • Mon sourire te glace
      Comme un clic-clac qui grince
      Le v’là qui r’vient, mince
      Tous les mardis pour te serrer la pince […]
      — (Stupeflip, Stupeflip vite ! sur l’album The Hypnoflip Invasion, 2011)
    • Qu'est-ce qu'on dort mal sur ces clic-clacs ! Surtout pas dépliés. — (Laure David, CPE : L'intégrale, Éditions Alter Réal, 2021, chap. 12)
    • Qu'il s'agisse d'un clic-clac ou d'un BZ, votre banquette-lit doit s'adapter à la taille et à la configuration de votre pièce. Mais elle doit aussi répondre à vos besoins en termes d'utilisation et de confort. — (Guide pratique : comment choisir sa banquette, sur le site de LA COOP (www.lacoop.fr))

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

  • BZ (canapé pliant)

TraductionsModifier

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

  • clic-clac sur l’encyclopédie Wikipédia  

RéférencesModifier