clyte rayé du frêne

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

De clyte, rayé et frêne.

Locution nominale Modifier

Singulier Pluriel
clyte rayé du frêne clytes rayés du frêne
\klit ʁɛ.je dy fʁɛn\

clyte rayé du frêne \klit ʁɛ.je dy fʁɛn\ masculin

  1. (Entomologie) Espèce de coléoptère des forêts de l’ouest de l’Amérique du Nord, noir et jaune, dont la larve est xylophage.
    • Leur déguisement les protège : ce sont des coléoptères, mais leur couleur, leur comportement assuré et le bruit de leurs ailes sont ceux d’un frelon. Ces insectes, des clytes rayés du frêne, ne sont là que pour un jour : ils s’accouplent, puis déposent leurs œufs dans l’écorce de l’arbre. — (David George Haskell, Écoute l'arbre et la feuille, Flammarion, 2017)

NotesModifier

  • En biologie, le genre, premier mot du nom binominal et les autres noms scientifiques (en latin) prennent toujours une majuscule. Par exemple : Homme moderne : Homo sapiens, famille : Hominidae. Quand ils utilisent des noms en français, ainsi que dans d’autres langues, les naturalistes mettent fréquemment une majuscule aux noms de taxons supérieurs à l’espèce (par exemple : les Hominidés, ou les hominidés).
    Un nom vernaculaire ne prend pas de majuscule, mais on peut en mettre une quand on veut signifier que l’on parle non pas d’individus, mais de l’espèce (au sens du couple genre-espèce), du genre seul, de la famille, de l’ordre, etc.

HyperonymesModifier

(simplifié)

TraductionsModifier

Voir aussiModifier