Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici. voir Blinde, de l'allemand blenden, puis utilisé en poker sous la forme d'un engo ou mise-de-jeu au poker, la blinde, ou mise à l'aveugle.
Composé de coûter et de blinde.

Locution verbale Modifier

coûter une blinde \ku.te.ʁ‿yn blɛ̃d\ (se conjugue → voir la conjugaison de coûter) (orthographe traditionnelle)

  1. (Populaire) Coûter très cher.
    • — Tu crois qu’ils ont un chien ? — Forcément. Un chien de race qui coûte une blinde. — Un lévrier marocain, avec un long museau snob et des poils qui traînent par terre. — (Claudine Desmarteau, Troubles, éd. Albin Michel, 2012.)
    • Il fit signe à un de ses gars qui glandait, une brute prénommée Djamel, adossée à la caisse du gros, une Golf GTI qui lui avait coûté une blinde. — (Laurent Guillaume, Delta Charly Delta, éd. Denoël, coll. « Sueurs froides », 2015.)
    • Ce qu’ils préféraient, c’était le cuivre qu'il y a dans certains appareils bien sûr, ça coûte plus cher. Les bobines de cuivre ça coûte une blinde. — (Édouard Louis, Histoire de la violence, éd. du Seuil, coll. « Cadre rouge », 2016.)

Variantes orthographiquesModifier

SynonymesModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier