coche d’eau

FrançaisModifier

 

ÉtymologieModifier

 Composé de coche et de eau.

Locution nominale Modifier

coche d’eau \Prononciation ?\ masculin

  1. (Histoire) Bateau servant à transporter d’une ville à une autre des passagers et des marchandises, remorqué par des chevaux circulant sur le chemin de halage.
    • Je me rappelais aussi qu’à Edam, ayant laissé l’automobile à la garde de Brossette, pour prendre le coche d’eau qui mène à Volendam, nous avions été entourés, subitement, par les habitants de tout le village. — (Octave Mirbeau, La 628-E8, page 40)
    • Elle demanda sa chaise pour le lendemain dans la matinée, qui était précisément le jour où passait le coche d’eau. — (René Boylesve, La leçon d’amour dans un parc, Calmann-Lévy, 1920, collection Le Livre de Poche, page 104)

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

TraductionsModifier

Voir aussiModifier