Français modifier

Étymologie modifier

(1815)[1]  Composé de collège et de royal. Le mot « collège » fait référence aux établissements d’enseignement portant ce nom dès l’Ancien Régime, l’adjectif « royal » impliquant le rôle de l’État redevenu royal.

Locution nominale modifier

Singulier Pluriel
collège royal
\kɔ.lɛʒ ʁwa.jal\
collèges royaux
\kɔ.lɛʒ ʁwa.jo\

collège royal \kɔ.lɛʒ ʁwa.jal\ masculin

  1. (France) (Éducation) Nom donné aux lycées sous la Restauration et la Monarchie de Juillet (1815-1848).
    • L’enseignement de l’histoire et de la géographie, dans les collèges royaux et dans les collèges communaux qui seront désignés par la Commission, sera confié à un professeur ou à un agrégé spécial. — (Arrêté du 15 mai 1818, reproduit dans le livre Les enseignants du secondaire (XIXe-XXe siècles) : le corps, le métier, les carrières, textes officiels réunis et présentés par Philippe Savoie, tome 1 (1802-1914), Institut national de recherche pédagogique / Économica, 2000, page 165)

Variantes orthographiques modifier

Références modifier

  1. Ordonnance du 17 février 1815, signalée par Philippe Savoie dans Les enseignants du secondaire (XIXe-XXe siècles) : le corps, le métier, les carrières, textes officiels réunis et présentés par Philippe Savoie, tome 1 (1802-1914), Institut national de recherche pédagogique / Économica, 2000, page 157. La IIe République rend son nom aux lycées (même ouvrage, page 291).