collodion

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(1850) Du grec ancien κολλώδης, kollôdês (« collant ») qui donne aussi colloïde.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
collodion collodions
\kɔ.lɔ.djɔ̃\

collodion \kɔ.lɔ.djɔ̃\ masculin

  1. (Chimie) Produit de la dissolution de la nitrocellulose dans un mélange d’alcool et d’éther.
    • La technique du collodion humide, si elle implique un temps de pose très long, exige en revanche une grande rapidité d'exécution, car le temps imparti entre la préparation de la plaque au collodion, la prise de vue et le développement est très court : une fois sec, le collodion n’est plus sensible à la lumière.— (Manuel Jover, Vierge à l’enfant de Julia Margaret Cameron, Journal La Croix, page 15, 17-18 janvier 2015)
    • Quatre procédés sont actuellement exploités :
      1° La soie au collodion, ou à la nitro-cellulose, dite de Chardonnet.
      — (D. de Prat, Nouveau manuel complet de filature; 1re partie: Fibres animales & minérales, Encyclopédie Roret, 1914)
    • […] ; on donne un coup de rouleau de gélatine pour obtenir une planéité parfaite, on laisse sécher et on collodionne avec un collodion à 3 % légèrement riciné […]. — (Agenda Lumière 1930, Paris : Société Lumière & librairie Gauthier-Villars, page 248)
    • Son sang coulait beaucoup. […] Je le fis bien se laver ; et pour cicatriser immédiatement ses plaies, j’y appliquai du collodion après l’avoir prévenu qu’il souffrirait un peu au premier moment, mais que cela ne durerait pas. — (François-Auguste Biard, Deux années au Brésil, 1862)

DérivésModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

  • collodion sur l’encyclopédie Wikipédia  

RéférencesModifier

AnglaisModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
collodion
\Prononciation ?\
collodions
\Prononciation ?\

collodion \Prononciation ?\

  1. Collodion.