Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(XIIe siècle) collire. Emprunté du latin collyrium (« onguent ») du grec ancien κολλύριον, kollurion (« emplâtre, onguent »).

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
collyre collyres
\kɔ.liʁ\

collyre \kɔ.liʁ\ masculin

  1. (Médecine) Médicament sous la forme d’un liquide, d’une solution ou suspension stérile, aqueuse ou huileuse.
    • Quelques observations d’empoisonnement à la suite d'injection vaginales avec de l’eau de Goulard, de l'usage de collyres à base de plomb, montrent que l'absorption se fait par les diverses muqueuses. — (Charles-Albert Vibert, Précis de toxicologie clinique et médico-légale, Paris, Baillière, 1907, page 257)
    • Ces médicaments sont vendus sous la forme, de gouttes ou de poudres appelés collyres . Mettez-en plusieurs fois par jour parce que les larmes les diluent et les font assez vite ressortir de l’œil. — (Bill Forse, Christian Meyer, et al., Que faire sans vétérinaire ?, Cirad / CTA / Kathala, 2002, page 388)

TraductionsModifier

Voir aussiModifier

  • collyre sur l’encyclopédie Wikipédia  

RéférencesModifier